Acheter d'occasion ses cadeaux de Noël, un geste devenu "écoresponsable"

Acheter d'occasion est devenu de plus en plus fréquent même pour les cadeaux de Noël. Une tendance confirmée par des enseignes spécialisées en Auvergne.

Photo d'illustration. Les enseignes spécialisées dans l'achat et la vente de produits d'occasion rencontrent un succès de plus en plus important lors des fêtes de Noël.
Photo d'illustration. Les enseignes spécialisées dans l'achat et la vente de produits d'occasion rencontrent un succès de plus en plus important lors des fêtes de Noël. © Arnaud Journois/MaxPPP
Au Leclerc Occasion des Portes d'Allier, à Avermes, davantage de clients franchissent les portes du magasin. Ici, tout est vendu d'occasion : des consoles de jeux, des équipements sportifs, des livres, de l'informatique... Et, la période des fêtes de Noël amène de nombreux clients: "Il y a en de plus en plus ces dernières semaines", constate un vendeur avant d'expliquer les raisons de ce succès :

Ce sont des personnes qui viennent avec une démarche écoresponsable même pour les fêtes de Noël. Cette démarche leur permet, en plus, de faire des économies. Pour ceux qui viennent vendre leurs objets, il s'agit de joindre l'utile à l'agréable. Ils ne jettent pas et repartent avec un peu d'argent.

Acheter d'occasion devient de plus en plus fréquent pour de nombreux Français. Même pour les fêtes de fin d'année. Selon une étude réalisée par Diffusis et menée auprès de 1 170 personnes représentatives de la population, 38,5 % des Français ont déjà offert des cadeaux de Noël d'occasion.

Toujours selon cette étude, 33,8 % des Français ont l'intention d'offrir des biens d'occasion cette année. Soit plus du tiers de la population. 40,2 % n'y avait pas songé, mais se disent prêts à offrir des produits de seconde main. 

Le supermarché spécialisé brasse de nombreux clients, beaucoup sont des curieux. Ils sont venus faire leurs achats à la grande surface et passent jeter un coup d'œil. Ici, les produits technologiques sont les plus demandés. Même pendant la période des fêtes : "Nous voyons passer des personnes de tout âge. C'est un concept qui touche tout le monde et qui fonctionne de mieux en mieux", explique ce même vendeur.

Un changement de mentalité

L'engouement autour des produits d'occasion est le même du côté du magasin Baby's Troc, situé à Clermont-Ferrand et spécialisé dans la puériculture et les jeux pour enfants : "C'est la plus grosse période de l'année, même si mes deux plus gros mois restent octobre et novembre. Mes clients ont généralement un budget limité pour les fêtes, alors ils se décident à faire leurs courses en avance", explique Sandrine Le Turluer, responsable de l'enseigne.

La quarantaine de clients au quotidien parvient à trouver son bonheur parmi tous les jouets, les rayons de vêtements et les accessoires pour les plus petits :

Avant, les clients étaient réticents sur le fait d'acheter d'occasion. Ils le sont beaucoup moins depuis ces dernières années. Ils ont adopté différents modes de consommation. La première des raisons reste l'aspect économique. Mais, d'autres viennent chez nous pour lutter contre la surconsommation

Pour ces derniers, Sandrine Le Turluer explique qu'ils ont appris à consommer de manière raisonnée. Avec les clients les plus réticents, la responsable du magasin engage un dialogue :

On essaye de les faire changer de mentalité en démontant les a priori liés aux produits de seconde main. Surtout qu'ici, tous les produits sont testés, lavés et contrôlés.

"Ce sont pour la plupart de jeunes personnes, des quadragénaires qui viennent acheter d'occasion", atteste Sandrine Le Turluer qui voit de plus en plus de personnes soucieuses d'acheter responsablement, chaque hiver.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
noël événements sorties et loisirs consommation économie