ASM Clermont Auvergne : Xavier Sadourny, entraîneur des trois-quarts, quitte ses fonctions

Mardi 3 janvier, l’ASM Clermont Auvergne a annoncé le départ avec effet immédiat de Xavier Sadourny, entraîneur des trois-quarts. Après une lourde défaite contre Toulouse et l’annonce du départ de Damian Penaud, le club auvergnat connaît des remous.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Y a-t-il une crise au sein de l’ASM Clermont Auvergne ? Mardi 3 janvier, le club a annoncé que Xavier Sadourny, entraîneur des trois-quarts, quittait ses fonctions avec effet immédiat.


Il a passé 10 saisons à porter les couleurs « Jaune et Bleu ». L’ancien ouvreur a évolué avec Vern Cotter, Franck Azéma et Jono Gibbes. Dans un communiqué publié sur le site de l’ASM Clermont Auvergne, Xavier Sadourny indique : « Depuis quelques temps, je sentais que mon message était moins bien reçu, que les connexions étaient moins fluides. J’ai senti que c’était le bon moment, et je préfère que cela s’arrête maintenant. Le métier d’entraîneur nécessite de rester authentique, vrai, d’être aussi entraînant. J’ai le sentiment que cela devenait plus difficile et que ma décision est la bonne. Je ne pars pas pour autre chose, l’ASM Clermont Auvergne est mon club ».

Une défaite et des départs

Dans ce même communiqué, le club souligne : « L’ensemble du club remercie sincèrement Xavier pour la qualité de son travail et des relations qu’il a pu avoir tout au long de ses différentes missions auprès du groupe professionnel de l’ASM Clermont Auvergne. Ce départ ne donnera pas lieu à de nouvelles arrivées. Les missions de Xavier Sadourny seront réattribuées en interne par l’entraîneur principal Jono Gibbes ». Cette annonce intervient quelques jours après une lourde défaite concédée à domicile contre Toulouse et après l’annonce du départ de joueurs emblématiques comme Damian Penaud et Arthur Iturria. Audrey Dulondel, présidente de l’Interclubs des supporters de l’ASM Clermont Auvergne, commente le départ de Xavier Sadourny : « Peut-être qu’il est arrivé au bout d’un cycle et que cela permettra de donner du renouveau. Il faut voir comment les missions vont être réparties. Cela faisait quelques temps qu’il était ici. Un départ en pleine saison est déjà arrivé dans d’autres clubs. Comme il l’a expliqué, peut-être qu’il y a un message qui ne passe plus et qu’il prend la décision de partir maintenant, pour permettre à l’équipe de rebondir ».

Un club en zone de turbulences

Audrey Dulondel n’est pas inquiète outre mesure : « On ne va peut-être pas parler de crise. De toute façon, on sait qu’on a raté des étapes importantes, que des joueurs n’étaient pas au rendez-vous des matchs. Il y a quelque chose qui couve mais le mot crise est peut-être disproportionné. On est à un tournant du club, où des choses doivent être remises en place. On doit repartir sur d’autres bases ». La présidente de l’Interclubs va guetter la réorganisation du staff de l’ASM Clermont Auvergne : « Je ne sais pas du tout ce que Jono Gibbes va annoncer comme réorganisation. Il a les cartes en main pour remodeler son organisation, pour remotiver l’équipe. Tout le monde en a conscience au sein de l’ASM. On attend qu’on gagne des matchs, qu’on retrouve la hargne de la gagne sur le terrain, qu’on soit présents et pas seulement spectateurs d’un match ». Jeudi 5 janvier, Jono Gibbes, entraîneur du club auvergnat, doit annoncer les changements au sein de l’ASM Clermont Auvergne au cours d’une conférence de presse.