À Clermont-Ferrand, la course caritative "Clermont en rose" réunit environ 7 000 participants

"Clermont en rose", course au bénéfice de la prévention dans la lutte contre le cancer du sein, a déferlé dans les rues du centre-ville de Clermont-Ferrand ce dimanche 7 octobre. Avec près de 7 000 participants à l'opération, cette nouvelle formule de La Clermontoise a réussi son pari.
Une marée rose a envahi la place de Jaude de Clermont-Ferrand avant le départ de "Clermont rose", dans la matinée du 7 octobre.
Une marée rose a envahi la place de Jaude de Clermont-Ferrand avant le départ de "Clermont rose", dans la matinée du 7 octobre. © Virginie Cooke / France 3 Auvergne
Clermont en rose s'est élancée à 10 heures de la place de Jaude, à Clermont-Ferrand, ce 7 octobre. Cette course caritative, dont les fonds récoltés servent à financer la prévention du cancer du sein, est une réussite : pour sa première édition, elle a rassemblé près de 7 000 coureurs de tous horizons. Chacun a versé 10 ou 12 euros au profit de la cause, afin de récupérer un dossard... et le fameux T-shirt rose !

 

Réunis quelques temps avant le départ, ces sportifs motivés ont eu le droit à un échauffement collectif. Ils eu pu aussi profiter de concerts, disséminés sur le parcours, une boucle de 5 kilomètres autour du centre-ville reliant le square Amadéo, les places Gaillard et Delille ainsi que le jardin Lecoq.

 

Plusieurs départs ont été donnés. Le premier, à 10 heures, concernait la compétition chronométrée réservée seulement aux femmes et la seule où un classement est établi. Puis sont parties les personnes à mobilité réduite et montées à bord de joëlettes à 10h10, suivis par les "allures libre" à 10h15, Ces deux dernières courses étaient ouvertes à tous, hommes et femmes, personnes jeunes et âgées, adultes et enfants.
 

Plusieurs dizaines de milliers d'euros récoltés 

Selon l'organisation, environ 60 000 euros ont été récoltés à l'occasion de cette édition. Cette somme sera remise à des associations locales qui oeuvrent pour la prévention du cancer, mais aussi de l'accompagnement des femmes malades et de leur rétablissement, notamment par le sport.

La course, qui a pris cette année la succession de La Clermontoise, vient ponctuer trois jours d'animations sur la place centrale de la capitale auvergnate. Depuis le 5 octobre, l'association organisatrice proposait autour de son village des initiations au yoga, à la zumba ou la salsa.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société santé