• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Clermont Communauté va devenir Clermont Auvergne Métropole : qu'est-ce que ça change ?

Le 1er janvier 2017, la communauté d'agglomération Clermont-Communauté deviendra la communauté urbaine Clermont Auvergne Métropole. Et cela devrait changer beaucoup de choses dans le quotidien des habitants des 21 communes qui en font partie.
Le 1er janvier 2017, la communauté d'agglomération Clermont-Communauté deviendra la communauté urbaine Clermont Auvergne Métropole. Et cela devrait changer beaucoup de choses dans le quotidien des habitants des 21 communes qui en font partie.

Vendredi matin, à Clermont Communauté, les élus se sont réunis pour débattre et pour voter le projet de communauté urbaine. Leur but : continuer à peser à l'échelle de la grande région en restant attractifs grâce à la mutualisation des moyens et des investissements.

Par Claude Fallas

Vendredi matin, seules 4 voix se sont élevées contre... A une très large majorité, le projet de communauté urbaine a été adopté. Ce vote est le fruit de deux ans de travail pour les élus des 21 communes de l'agglomération clermontoise.

Mais qu'est-ce qu'une communauté urbaine, et que cela va t-il changer, très clairement ?

La communauté urbaine (art. L5215-1 CGCT) est un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) regroupant plusieurs communes d’un seul tenant et sans enclave qui forment, à la date de sa création, un ensemble de plus de 250 000 habitants. Jusqu’à la création des métropoles, les communautés urbaines constituaient les EPCI à fiscalité propre les plus intégrés.

La communauté urbaine exerce les compétences qui lui sont transférées aux lieu et place des communes membres. Certaines des compétences sont obligatoires :
  • aménagement et développement économique, social et culturel de l’espace communautaire ;
  • équilibre social de l’habitat ;
  • politique de la ville ;
  • protection et mise en valeur de l’environnement ;
  • politique du cadre de vie ;
  • gestion des services d’intérêt collectif.
D’autres compétences peuvent être transférées sur décision des conseils municipaux.

Un exemple concret, c'est Olivier Bianchi, président de Clermont Communauté, qui le donne avec la politique de l'eau. "Elle ne sera plus gérée commune par commune, mais au sein de la communauté urbaine. Il y aura donc des solidarités et à terme, un tarif unique de l'eau quelles que soient les communes. Donc pas de diiférences entre les habitants."

L'objectif est clair : il s'agit surtout d'améliorer le quotidien des citoyens en rationnalisant les coûts, car le cadre budgétaire se fait de plus en plus restreint. En 2 mots : économiser pour mieux investir dans l'économie, la recherche ou l'innovation, dans l'espoir notamment de résister à la force d'attraction lyonnaise.

"Tous les postes administratifs sont partis sur Lyon, explique Jean-Pierre Brenas (LR). Si on n'y prend pas garde, il y a beaucoup de postes de commandement privés qui vont partir sur Lyon, et avec eux des salariés, donc de la population. Ce que nous souhaitons, nous, c'est appuyer sur l'accélérateur économique de façon à compenser cette hémoragie sur Lyon."

Cette communauté urbaine, qui ne répondra plus au nom de Clermont Communauté mais de Clermont Auvergne Métropole, prendra corps au 1er janvier 2017.
Clermont-Auvergne-Métropole, kézako ?
Vendredi matin, à Clermont Communauté, les élus se sont réunis pour débattre et pour voter le projet de communauté urbaine. Leur but : continuer à peser à l'échelle de la grande région en restant attractifs grâce à la mutualisation des moyens et des investissements. Intervenants : Olivier Bianchi (Président de Clermont-Communauté), Jean-Pierre Brenas (Rassemblement Républicain de la Droite et du Centre- Clermont Communauté) - Reportage : Jérôme Doumeng, Olivier Martinet, Jean-Pierre Vindiollet. Montage : Dominique Leyerloup

 

Sur le même sujet

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus