Clermont-Ferrand : Babou racheté par le britannique B&M

Babou, le groupe de distribution avait été fondé dans les années 70 par René Kleboth, qui l'a baptisé du surnom que lui donnaient ses parents. La société, basée à Cournon d'Auvergne, près de Clermont-Ferrand, appartient désormais au groupe britannique B&M European Value Retail. / © V. Cooke / France 3 Auvergne
Babou, le groupe de distribution avait été fondé dans les années 70 par René Kleboth, qui l'a baptisé du surnom que lui donnaient ses parents. La société, basée à Cournon d'Auvergne, près de Clermont-Ferrand, appartient désormais au groupe britannique B&M European Value Retail. / © V. Cooke / France 3 Auvergne

Les magasins à petits prix Babou, dont le siège est à Cournon-d’Auvergne, près de Clermont-Ferrand, ont été rachetés vendredi 19 octobre par le géant anglais du discount B&M European Value Retail.
 

Par AFP

Les magasins à petits prix Babou, dont le siège est à Cournon-d-Auvergne, dans le Puy-de-Dôme, appartiennent désormais au groupe anglais B&M European Value Retail, sur la base d'une valorisation de 91,2 millions d'euros (dette comprise), selon un communiqué consultable sur le site du repreneur.  La transaction, effective depuis vendredi 19 octobre, porte sur l'intégralité des titres Paminvest, la holding coiffant les 95 magasins Babou.
Elle conclut positivement des discussions entamées il y a trois ans, a souligné le directeur général de B&M Simon Arora, cité dans le texte.

L'enseigne discount Babou avait été fondée dans les années 70


Elle a été financée par B&M en puisant dans sa trésorerie et par recours à un emprunt bancaire.
Le vendeur est le fonds PIM Participations, appartenant à la famille fondatrice de Babou.
Le groupe de distribution avait été fondé dans les années 70 par René Kleboth, qui l'a baptisé du surnom que lui donnaient ses parents. La société est toujours basée à Cournon-d'Auvergne, près de Clermont-Ferrand.
Au cours de l'exercice achevé fin janvier, Babou a réalisé un chiffre d'affaires de 347,1 millions d'euros, sur lesquels il a dégagé un excédent brut d'exploitation de 24,7 millions d'euros. Le résultat imposable était alors juste à l'équilibre.
 

Les magasins Babou : un tremplin pour B&M



Les magasins Babou, situé en périphérie des villes, sont généralement plus grands que ceux exploités par B&M, fait remarquer ce dernier. Ils vont servir de tremplin à B&M, qui est déjà présent en Allemagne, pour se développer sur ce nouveau marché.

Le patron de Babou, Thierry Morter, a été remplacé par Cédric Mahieu, qui avait rejoint B&M en janvier pour préparer l'intégration de la société française.
B&M estime que cette acquisition devrait se ressentir positivement sur ses résultats. Toutefois, la rentabilité de Babou devrait être altérée pendant les douze prochains mois, le temps d'aligner l'offre de produits de Babou sur celle de son nouveau propriétaire.
Entré en bourse en 2014, B&M dispose de quelque 580 magasins en Grande-Bretagne et de 80 en Allemagne (sous l'enseigne JA Woll), ainsi que 250 superettes alimentaires discount à l'enseigne Heron Foods. Elle a été fondée en 1978 à Blackpool et reprise en 2004 par la famille Arora.

Sur le même sujet

Les + Lus