Clermont-Ferrand : une initiation à l'auto-palpation pour mieux dépister le cancer du sein

L'auto-palpation est un bon moyen de détecter précocement les cancers du sein. / © Pascal Franco - France 3 Auvergne
L'auto-palpation est un bon moyen de détecter précocement les cancers du sein. / © Pascal Franco - France 3 Auvergne

Dans le cadre d'octobre rose, la mobilisation contre le cancer du sein, des ateliers "Palp'action" sont organisés à Clermont-Ferrand pour apprendre aux femmes à s'auto-diagnostiquer. Il s'agit de rendre le dépistage plus rapide pour traiter la maladie au stade le plus précoce possible.

Par FG

Une sur huit, c'est la proportion considérable de femmes qui seront potentiellement atteintes par un cancer du sein. Il est donc important de dépister au plus tôt cette pathologie et le plus simple, c'est de le faire soi-même régulièrement. Des ateliers "Palp'action" étaient donc organisés mardi 1er octobre au centre de traitement du cancer Jean Perrin de Clermont-Ferrand pour enseigner l'auto-palpation.

"L'idéal, c'est de le faire une fois par mois." conseille Valérie de Fraissinette, sénologue. "Moi, je leur dis de se palper sous la douche avec le savon parce que c'est beaucoup plus facile sur la peau, ça glisse, et de se palper de la périphérie vers le centre du sein et de noter toute anomalie. Il ne faut pas hésiter à consulter si elles palpent une masse dans le sein ou une anomalie clinique comme un sein qui se modifie, une petite fossette cutanée, une rougeur ou un mamelon qui se modifie."

Une prise en charge plus précoce permet de limiter la chirurgie et le traitement médical

A partir de 50 ans, une femme doit se faire diagnostiquer tous les 2 ans. Cette méthode permet d'agir encore plus efficacement et de gagner un temps précieux. "Concrètement, c'est passer d'une possible mastectomie si la tumeur est volumineuse à une tumorectomie, donc limiter la chirurgie mais aussi limiter le traitement médical." explique Marie-Ange Mouret-Reynier, oconlogue au centre Jean Perrin. "Si la tumeur n'a pas évolué vers un envahissement ganglionnaire, ça peut permettre d'éviter la chimiothérapie par exemple. Le dépistage est donc capital."

Ce dispositif d'apprentissage d'autopalpation sera installé vendredi 4 et samedi 5 octobre place de Jaude à Clermont-Ferrand, dans le cadre des manifestations organisées pour octobre rose.
 
Clermont-Ferrand : une initiation à l'auto-palpation pour mieux dépister le cancer du sein
Dans le cadre d'octobre rose, la mobilisation contre le cancer du sein, des ateliers "Palp'action" sont organisés à Clermont-Ferrand pour apprendre aux femmes à s'auto-diagnostiquer. Il s'agit de rendre le dépistage plus rapide pour traiter la maladie au stade le plus précoce possible. Reportage : Pascal Franco, Mariette Guinet. Montage : Gilles Malfray Intervenants : Valérie de Fraissinette (Sénologue), Marie-Ange Mouret-Reynier (Oconlogue au centre Jean Perrin)

Sur le même sujet

Les + Lus