Clermont-Ferrand : une opération pour faire respecter les stationnements réservés aux handicapés

L’association APF France handicap a mené une opération de sensibilisation jeudi 13 décembre à Clermont-Ferrand. Objectif : faire respecter les stationnements réservés aux handicapés.
 

Trop souvent les Clermontois utilisent les places réservées aux personnes handicapées en disant : "J'en ai pour 5 minutes".
Trop souvent les Clermontois utilisent les places réservées aux personnes handicapées en disant : "J'en ai pour 5 minutes". © Valérie Mathieu / France 3 Auvergne
L’association APF France handicap a mené une opération de sensibilisation jeudi 13 décembre à Clermont-Ferrand. Objectif : faire respecter les stationnements réservés aux handicapés. Car le quotidien de Claudine avec sa voiture c'est le parcours du combattant. Elle a besoin d'un mètre pour pouvoir manipuler son fauteuil et s'asseoir face à son volant. Une liberté de déplacement souvent empêchée par des automobilistes indélicats. Comme les autres membres de APF France handicap, elle veut que les personnes valides réalisent ses difficultés. Claudine Darrigrand, membre de l'association APF France handicap explique : « On ouvre une portière pour sortir le fauteuil donc on ne peut pas se garer sur une place comme tout le monde, comme ici toutes ces places en bord de route, on ne peut pas être sur la voie publique. Le jour où on est pressé, où il pleut, toutes les places sont prises ».


Clermont-Ferrand plutôt bonne élève



En pied de nez les handicapés retournent le problème et occupent les places valides. Clermont-Ferrand est pourtant bonne élève : plus de 5% du parc de stationnement est réservé aux handicapés alors que la réglementation en impose 2 % . Mais trop de personnes les utilisent sans états d'âme : ils en ont pour 5 mn…
Sandrine Raynal, directrice APF France handicap 63 affirme : « On est comme ça sur cette petite phrase, simple, où les gens se disent que la course va être éphémère. Malheureusement, elle peut durer des heures, si vous devez aller au boulot et que c’est votre seul lieu de stationnement. Ca veut dire que vous allez arriver en retard au boulot. Si vous avez rendez-vous chez le médecin et que vous n’avez pas d’autres possibilités, peut-être que vous ne pourrez pas honorer votre rendez-vous que vous avez pris parfois de longue date ».
A l'approche des fêtes de Noël, les places en ville se font rares. Même si une place handicapé vous tend les bras, pensez que pour Claudine juste 5 mn c'est 5 mn de trop.
durée de la vidéo: 01 min 34
Clermont-Ferrand : une opération pour respecter les stationnements réservés aux handicapés ©France 3 Auvergne
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
handicap société transports économie