Clermont-Ferrand : le perchiste Menaldo n’arrive plus à sauter

Dimanche 6 mai, aux interclubs, à Franconville, Kevin Menaldo aurait dû sauter… ce qu’il n’a pas pu faire. Parce qu’il n’arrive plus à piquer dans le butoir, le perchiste de Clermont-Ferrand a décidé de faire un break. 

Dimanche 6 mai, aux interclubs, à Franconville, Kevin Menaldo aurait dû sauter… ce qu’il n’a pas pu faire. Parce qu’il n’arrive plus à piquer dans le butoir, le perchiste de Clermont-Ferrand Kevin Menaldo a décidé de faire un break.
Dimanche 6 mai, aux interclubs, à Franconville, Kevin Menaldo aurait dû sauter… ce qu’il n’a pas pu faire. Parce qu’il n’arrive plus à piquer dans le butoir, le perchiste de Clermont-Ferrand Kevin Menaldo a décidé de faire un break. © JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
De l’aveu même de son coach, Kevin Menaldo est en grande forme. Et pourtant, lors du premier tour des interclubs, dimanche 6 mai, à Franconville, le perchiste de Clermont-Ferrand a décidé de ne pas sauter. Pour quelle raison ? Sur Instagram, il a laissé entendre qu’il avait choisi d’observer une pause : « Les amis en ce jour d’interclubs, je vous annonce que je ne serai pas sur les sautoirs pour une durée encore indéterminée. Les raisons en sont diverses.... je vous souhaite à tous une très belle saison … J’espère à très vite ».



Menaldo « n’arrive plus à piquer », rapportent nos confrères de l’Equipe. Pour retrouver confiance en lui et parvenir à mettre sa perche dans le butoir, le sportif travaillerait avec un préparateur mental. Selon Philippe d’Encausse, son entraîneur, interrogé par le quotidien sportif, il s’agit d’un « spécialiste de la confiance en soi, qui a l’habitude de travailler sur les problèmes liés à la peur… Un gars qui a travaillé avec des descendeurs ».

Pour Menaldo, la pause devrait durer au moins tout le mois de mai. Son retour à la compétition n’interviendra qu’après ce travail sur soi : « Si ça marche, je pense que je peux revenir rapidement. Mais si ça doit me coûter la saison d’été, ce n’est pas grave. Ce type de problème est arrivé à beaucoup de perchistes, il y a des solutions, je suis loin d’être au bout de ma carrière », a-t-il confié à l’Equipe.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
athlétisme sport