Clermont-Ferrand : une cérémonie à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites

Dimanche 18 juillet, en fin de matinée, une cérémonie s’est tenue à Clermont-Ferrand à l’occasion de la Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l'Etat Français et d'hommage aux Justes de France. Le préfet du Puy-de-Dôme était présent
A Clermont-Ferrand, une cérémonie s'est tenue au monument aux morts ce dimanche 18 juillet.
A Clermont-Ferrand, une cérémonie s'est tenue au monument aux morts ce dimanche 18 juillet. © Lilia Khelfaoui / FTV

Dimanche 18 juillet, on célèbre la Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l'Etat Français et d'hommage aux Justes de France. A ce titre, des cérémonies se tiennent sur tout le territoire pour commémorer les persécutions commises par les autorités françaises durant la Seconde guerre mondiale.

Un hommage à Clermont-Ferrand

Au monument aux morts de Clermont-Ferrand en présence du préfet du Puy-de-Dôme, Philippe Chopin, et d'anciens combattants, une cérémonie s’est déroulée ce dimanche matin. Même s'ils n'ont pas combattu en particulier à la guerre de 39-45, pour eux, ce devoir de mémoire est important. Simon Payet, porte-drapeau de l'Ordre national du mérite, souligne : « Pour moi, la guerre est lointaine. Bien que lointaine, tous ces gens qui ont souffert, tous ces gens qui les ont aidés, il est très important de les commémorer et de faire connaître tout cela à toute la nation. Il n’y a plus de guerres mais on ne sait jamais ce qui peut arriver demain ».

L'étoile jaune

Hasard du calendrier et de l'actualité, cette Journée nationale a lieu au lendemain de plusieurs mobilisations dans le pays d'une partie de la population hostile à l'extension du pass sanitaire mis en place pour lutter contre l'épidémie de COVID 19. Samedi 17 juillet,  à Paris, quelques tracts détournant l'étoile jaune avec la mention «pass sanitaire» étaient ainsi arborés dans les cortèges. Ces parallèles, entre la traque des juifs durant la Seconde guerre mondiale et celle, selon ceux arborant ces étoiles jaunes des Français contre le pass sanitaire, ont soulevé à chaque fois une vive polémique et donné lieu à des condamnations unanimes.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
antisémitisme société seconde guerre mondiale culture histoire