Michelin investit dans le guide des vins Parker

Propriétaire du célèbre guide rouge, Michelin vient d’annoncer, mercredi 5 juillet, sa prise de participation dans le capital de la société Robert Parker’s Wine Advocate (RPWA), spécialiste mondial de la notation des vins. / © MAXPPP / S. LARTIGUE
Propriétaire du célèbre guide rouge, Michelin vient d’annoncer, mercredi 5 juillet, sa prise de participation dans le capital de la société Robert Parker’s Wine Advocate (RPWA), spécialiste mondial de la notation des vins. / © MAXPPP / S. LARTIGUE

A boire et à manger ! Propriétaire du célèbre guide rouge, Michelin vient d’annoncer, mercredi 5 juillet, sa prise de participation dans le capital de la société Robert Parker’s Wine Advocate (RPWA), spécialiste mondial de la notation des vins.

Par Kamel Tir

Un repas sans vin est une journée sans soleil.  Et quand le N°1 des critiques gastronomiques s’associe au N°1 des critiques de vins, c’est le savoir-faire et l’expertise de Michelin qui brille sur les meilleures tables du monde. L’entreprise dont le siège est à Clermont-Ferrand a annoncé sa prise de participation, à hauteur de 40%, dans la société éditrice du guide Parker, référence mondiale dans la notation des vins.

« Pendant trop longtemps les critiques ont divisé le vin et la gastronomie en deux domaines d'expertise distincts » explique le fondateur Robert Parker dans un communiqué. « Aujourd’hui les critiques culinaires et de vin les plus impartiales, indépendantes et intelligentes se marient au bénéfice des amateurs de vin et de cuisine de qualité ».
Robert Parker’s Wine Advocate et Michelin ont déjà travaillé ensemble. Ainsi, en 2016, à Singapour et Hong-Kong, ils avaient proposé d’associer le savoir-faire des chefs étoilés aux plus grands crus recommandés par le RPWA dans des accords mets-vins.

« L’association de Michelin, référence mondiale des guides gastronomiques avec le guide MICHELIN, et de RPWA, leader mondial de la dégustation et de la notation de vin va permettre à nos clients amateurs de restaurants haut de gamme mais aussi de grands crus, de vivre des expériences uniques au monde. Nous visons dans un premier temps les marchés asiatique et nord-américain avant de poursuivre notre déploiement en Europe et dans les autres régions du monde » explique Alexandre Taisne, directeur des activités gastronomiques et de voyage de Michelin, dans un communiqué.

Selon Michelin, cette prise de participation vise à renforcer et développer son expérience dans le domaine de la gastronomie « pour proposer au client des sélections à très forte valeur ajoutée ».

Sur le même sujet

La Poste se réorganise en Savoie et Haute-Savoie

Les + Lus