Cet article date de plus de 5 ans

Michelin va créer une co-entreprise dans l'impression 3D métal

Le géant français du pneumatique Michelin a annoncé lundi la formation d'une co-entreprise avec la société d'ingéniérie Fives pour la fabrication de machines-outil via la technologie d'impression de métal en trois dimensions.
La future "joint-venture", "Fives Michelin additive solutions" sera détenue à moitié par chacune des entreprises, et l'opération représente un investissement "d'au moins 25 millions d'euros au cours des trois premières années", a précisé Michelin dans un communiqué.
           
L'entreprise, au début, "emploiera une vingtaine de personnes issues des équipes de Michelin et de Fives et intégrera des expertises complémentaires" et "sera implantée à proximité de Clermont-Ferrand", le siège historique du groupe au bibendum.
           
La co-entreprise ambitionne de "devenir un acteur clé de l'impression 3D métal", une technologie jusqu'ici de niche mais qui "commence à être utilisée par les équipementiers, accessoiristes ou encore les avionneurs", a fait valoir Michelin.
 
De même source, "cette technologie est assurée d'un fort potentiel de développement grâce à ses nombreux atouts: processus totalement digitalisé et donc totalement flexible, simplification des assemblages de pièce, gain de masse, suppression des pertes matières et possibilité quasi infinie de personnalisation des pièces à produire".
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
michelin économie entreprises technologies sorties et loisirs