Réveillon : une recette de verrine chocolat croustillant rapide et immanquable

En panne d’inspiration pour le dessert du réveillon ? Un expert vous a concocté une recette rapide immanquable de verrine chocolat croustillant. A vos fourneaux !

Pour Noël, un spécialiste de la pâtisserie vous propose ces verrines gourmandes.
Pour Noël, un spécialiste de la pâtisserie vous propose ces verrines gourmandes. © Nelson Batouxas

Nelson Batouxas donne des cours de cuisine à Clermont-Ferrand. Spécialiste de la pâtisserie, il vous propose une recette express de verrine chocolat croustillant. De quoi épatez vos convivesl. Nelson commence : « On peut faire cette recette du matin pour le soir. Il n’y a pas de préparation annexe à faire. Cette recette prend seulement 15 à 20 minutes ». Il ajoute : « On peut utiliser du chocolat ou du chocolat caramel mais pas de chocolat blanc. En effet, le chocolat blanc a un apport important de beurre de cacao, ce qui n’est pas recommandé ». Nous vous invitons à suivre la recette en bas de l'article.

Pas d'ajout d'eau ni de beurre pour faire fondre le chocolat

Nelson précise : « Si on fait fondre le chocolat, le mieux est de choisir le programme décongélation et non pleine puissance. Il ne faut aucun ajout de beurre ni d’eau. Au bain marie, il ne faut aucun contact du chocolat avec l’eau et aucun apport de matière grasse non plus ». Le chef indique : « Une crème montée n’est pas une crème chantilly car elle n’est pas sucrée. Il faut bien une crème à 35% de matières grasses car à 30 % elle ne va pas bien monter et elle va rester trop liquide ». Il poursuit : « Pour faciliter le montage, il faut un récipient bien froid et on peut le passer un peu avant au frigo. Pour la crème, l’astuce est de la passer 15-20 minutes au congélateur. En étant bien froide, elle va bien se développer ».

Une recette à adapter à sa guise

Le pâtissier enchaîne : « On va avoir le chocolat fondu, à plus de 40 degrés et une crème à 3-4 degrés. Il faut éviter de mélanger le chocolat directement avec la crème. On prend une petite portion de crème et on vient la délayer dans le bassin de chocolat : une sorte de ganache va alors se former ». Il continue : « On mélange au fouet et non à la spatule, sinon le chocolat va commencer à pailleter. Il faut mélanger énergiquement pour obtenir la mousse ». Nelson conclut : «  On peut aussi se lancer dans la confection d’un biscuit pour compléter. Dans la verrine, on peut ajouter des brisures de gavottes. On peut compléter avec des pistoles de chocolat ou du chocolat râpé ».

Ingrédients

Matériel

Recette

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cuisine culture gastronomie recettes de fêtes