Quels sont les secteurs qui recrutent en Auvergne-Rhône-Alpes ?

Le salon Infosup est l'occasion de trouver sa voie parmi près de 400 formations ... mais laquelle ? / © Fabien Gandilhon - France 3 Auvergne
Le salon Infosup est l'occasion de trouver sa voie parmi près de 400 formations ... mais laquelle ? / © Fabien Gandilhon - France 3 Auvergne

Au salon Infosup, qui se tient du 23 au 25 janvier au Polydôme de Clermont-Ferrand, près de 400 formations sont proposées … Pour ceux qui voudraient mettre toutes les chances de leur côté, une conférence leur a détaillé les secteurs qui recrutent.

Par FG

Au salon Infosup, qui se tient du 23 au 25 janvier au Polydôme de Clermont-Ferrand, il y a 190 stands qui proposent près de 400 formations … Pas facile de s’y retrouver pour les jeunes qui viennent chercher leur voie. 

Pour les aider, des tables rondes thématiques et des conférences sont organisées. Jeudi 23 janvier, l’une d’entre elles présentait le marché de l’emploi dans la région pour montrer les filières qui offrent le plus d’opportunités … 

Le secteur sanitaire et social, gisement d'emplois

On y apprend que pour trouver de l’emploi (presque) à coup sûr, le secteur à privilégier est celui du sanitaire et du social. Les aides-soignants, les sage-femmes, les métiers de l’accompagnement des personnes à domicile sont très demandés. C’est lié d’une part au vieillissement de la population … mais aussi à une certaine pénurie de candidats. Ces métiers exigeants avec des horaires qui peuvent être difficiles, de la pénibilité, n’attirent pas les candidats, mais il y a des emplois à la clé (300 000 en France dans les années à venir) avec, bien souvent, un CDI.

2500 recrutements par an dans le numérique en AURA

L’autre secteur porteur, ce sont les métiers du numérique … Les entreprises cherchent des développeurs web, des “data scientists”, des chefs de projet... Cela représente 2500 recrutements par an dans la région ! C’est un secteur qui évolue vite avec des métiers qui apparaissent régulièrement : en ce moment, ce sont les profils liés à l’intelligence artificielle qui sont très demandés. L’offre de formation est de plus en plus large et les niveaux de qualification demandés sont aussi très divers.

Transport, logistique, tourisme ...

Les secteurs plus "traditionnels" ne sont pas en reste. Le transport et la logistique fournissent également des emplois. Lyon ou Clermont-Ferrand sont des noeuds importants sur les axes de transports … ce qui engendre une demande, notamment pour des conducteurs … La recherche et développement recrute aussi de manière régulière. 

On n’oubliera pas non plus le tourisme. Auvergne-Rhône-Alpes est riche de stations de sports d’hiver, de lieux de loisirs … L’hôtellerie-restauration et l’animation recherchent donc du monde.

L'industrie recrute

Il faut aussi mentionner des secteurs auxquels on ne pense pas forcément tout de suite, comme l’industrie. Elle pâtit de son image, mais malgré les plans sociaux qui font parfois la une de l’actualité et une baisse globale du nombre de postes, elle recrute toujours, notamment dans la métallurgie, la plasturgie ou le caoutchouc… Le secteur recherche en particulier des techniciens de maintenance, des technico-commerciaux, ou encore des cadres d’entreprise …

Enfin, la construction est également un créneau porteur sur le plan de l’emploi, à la fois pour des postes de maçon et pour des techniciens ou de cadres ...

On notera pour finir que le secteur d’activité n’est pas la seule chose à regarder pour mettre toutes les chances de son côté. La concentration progressive des emplois dans les métropoles rendra la recherche en ville plus simple que dans les zones rurales. Le niveau de qualification sera lui aussi déterminant : les employeurs recrutent à des niveaux plus qualifiés qu’avant.

Sur le même sujet

Les + Lus