• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Odile Saugues, députée PS du Puy-de-Dôme, ne soutiendra pas Benoît Hamon

Odile Saugues et François Hollande en 2013 à Clermont-Ferrand / © THIERRY ZOCCOLAN / AFP
Odile Saugues et François Hollande en 2013 à Clermont-Ferrand / © THIERRY ZOCCOLAN / AFP

Odile Saugues, députée PS du Puy-de-Dôme, figure sur la liste des députés socialistes qui demandent un "droit de retrait" de la campagne de Benoît Hamon : "Je ne vois pas comment je pourrais porter sa candidature alors qu'il refuse son soutien au gouvernement."

Par Brigitte Cante

Odile Saugues, députée PS du Puy-de-Dôme, figure sur la liste des députés socialistes qui demandent un "droit de retrait" de la campagne de Benoît Hamon. 

17 parlementaires du groupe des réformateurs du Parti Socialiste (l'aile droite du PS) veulent exercer leur "droit de retrait." En clair, ils ne souhaitent pas participer à la campagne de Benoît Hamon.

Odile Saugues, élue dans la 1ère circonscription du Puy-de-Dôme, a soutenu Manuel Valls et n'entend pas se rallier au vainqueur de la primaire.

Je ne vois pas comment je pourrais porter la candidature de Benoît Hamon alors qu'il refuse son soutien au gouvernement


L'attitude des frondeurs à l'Assemblée Nationale est à l'origine de la prise de position d'Odile Saugues : "Ils n'ont pas voté d'importantes mesures gouvernementales et ils triomphent, ça n'est juste pas possible pour moi. Je suis tellement mal à l'aise que j'envisage de quitter le PS dont je suis adhérente depuis 40 ans."

Alain Calmette député PS du Cantal, également proche du groupe des réformateurs de l'Assemblée Nationale, avait déjà pris ses distances avec Benoît Hamon au soir du second tour en annonçant qu'il s'engageait pour Emmanuel Macron.

Liste des signataires pour le droit de retrait :
Dominique Baert (Nord) Yves Blein (Rhône) Alain Calmette (Cantal) Christophe Caresche (Paris) Jean-Pierre Caffet (sénateur de Paris) Françoise Dumas (Gard) Sophie Errante (Loire-Atlantique) Alain Fauré (Ariège) Jean-Louis Gagnaire (Loire) Marc Goua (Maine-et-Loire) Michel Issindou (Isère) Bernadette Laclais (Savoie) François Loncle (Eure) Gilles Savary (Gironde) Odile Saugues (Puy-de-Dôme) Patrick Vignal (Hérault) René Dosière (Aisne)

Sur le même sujet

Béatrice Van Oost Directrice des centres examens de santé CPAM du Rhône

Les + Lus