Puy-de-Dôme : un producteur de fourme d'Ambert récompensé pour la qualité de ses fromages

La ferme des Supeyres, à Valcivières dans le Puy-de-Dôme, vient de recevoir un fermier d'or pour sa fourme d'Ambert. Une distinction décernée, fin septembre, par la chambre d'agriculture Auvergne-Rhône-Alpes après avis des consommateurs.

 

La fourme d'Ambert produite à la ferme des Supeyres, à Valcivières dans le Puy-de-Dôme, a reçu le prix "fermier d'or".
La fourme d'Ambert produite à la ferme des Supeyres, à Valcivières dans le Puy-de-Dôme, a reçu le prix "fermier d'or". © L.Breuil/FTV
La chambre régionale d'agriculture Auvergne-Rhône-Alpes décerne, en cette fin septembre, des fermiers d'or aux meilleurs producteurs fermiers de la région. Charcuterie, produits laitiers ou encore légumes : 250 produits sont en concours dans 33 catégories différentes, toutes évaluées par des consommateurs et experts. 

Cette année, la ferme des Supeyres à Valcivières dans le Puy-de-Dôme a été distinguée parmi huit producteurs. Elle a reçu le fermier d'or dans la catégorie fourme d'Ambert. Un titre symbolique pour cette entreprise familiale qui produit son lait et fabrique ses fromages depuis bientôt 13 ans. "On travaille totalement à la main sur des petits volumes. On essaye d’avoir un rapport de proximité important avec notre produit et notre matière première. Cela permet d’avoir un suivi très précis de notre produit au cour de la fabrication" explique  Antoine de Boismenu, fermier producteur. Pour veiller à la qualité des produits, cette ferme ne produit pas plus de 50 fourmes par semaine.

Une stratégie payante, qui n'a pas attendu le prix fermier d'or pour avoir du succès. Lorsqu'ils ne se rendent pas au marché, les clients viennent directement à la ferme. Yves Fougerouse, fidèle consommateur, vante ce goût si unique : "Sa fourme est très connue dans la région et tous les jeudis matins il en vend énormément. Tout ce qui est produit est vendu. Elles est très moelleuse, très douce et très bonne".

Le véritable secret de fabrication se trouve également dans les hauteurs. Antoine de Boismenu indique : "Tout l'été nos vaches sont en estive. Elles paissent ici à  1400 mètres d'altitude. Elles pâturent une flore quasiment alpine avec du fenouil des Alpes, de la flouve odorante etc. Nous mettons un grand soin à ce que le lait que l’on trait ici soit conservé de la meilleure façon possible"

Des produits régionaux évalués, pendant trois jours fin septembre, par des consommateurs volontaires à la chambre régionale d'agriculture. Un concours maintenu pour soutenir les producteurs. "Ils ont connu au Printemps pendant le confinement des difficultés importantes pour la commercialisation de leurs produits. Il y a eu ensuite un engouement pour le consommer local" note Alain Marty, organisateur du concours Les Fermiers d'or à la Chambre régionale d'agriculture Auvergne-Rhône-Alpes. Puis il ajoute : "Au-delà de la qualité intrinsèque des produits, les produits fermiers génèrent de l’activité économique maintenue dans le territoire".

En raison de l’épidémie de Covid 19, cette année, les prix ne seront pas décernés au sommet de l'élevage. Les lauréats se sont vus remettre en mains propres les étiquettes "fermier d'or" pour les apposer sur leurs produits.
 
durée de la vidéo: 02 min 01
Un fermier d'or décerné à la ferme des Supeyres, dans le Puy-de-Dôme, pour sa fourme d'Ambert ©France 3 Auvergne
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gastronomie culture économie agriculture