• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Puy-de-Dôme : un restaurant primé pour son accessibilité aux personnes handicapées

Le chef Jacky Delalande fait de l'accessibilité des handicapés à son restaurant une priorité. / © France 3 Auvergne
Le chef Jacky Delalande fait de l'accessibilité des handicapés à son restaurant une priorité. / © France 3 Auvergne

Un restaurant de l'agglomération de Clermont-Ferrand à Chamalières a reçu un prix pour son accessibilité aux personnes handicapées. Une initiative privée qui contraste avec l’absence d’aménagements dans la rue de l’établissement.
 

Par A.Rozga avec Charline Collet

Dans ce restaurant de Chamalières, "O gré des Saveurs", situé dans la proche agglomération clermontoise et déjà réputé pour sa cuisine, le Chef a pensé à tout pour faciliter les choses aux personnes handicapées. Une attention qui lui a valu un prix récompensant les aménagements réalisés.

Un restaurant au service des handicapés


Dès l’entrée, une rampe d’accès et une barre de soutien facilitent l'entrée aux personnes en fauteuils roulants, les menus bientôt en braille, s’affichent déjà en gros caractères et les toilettes spacieuses sont aux normes handicapés.
En tout, un investissement de 40 mille euros, selon le restaurateur. Une somme énorme pour ce petit restaurant, mais pour Jacky Delalande,"C’est une priorité que chacun puisse manger ou dîner dans un établissement dans d’excellents conditions" avance t-il sans regret.


La commune promet des aménagements 

Une prise de conscience qui contraste avec l’absence d’aménagements dans la rue de l'établissement. Les trottoirs ne sont pas facilement accessibles aux fauteuils roulants et restent encombrés de poubelles. "La réfection de plusieurs immeubles est prévue dans cette même rue. C’est ridicule à mon avis d’aller dépenser de l’argent pour aller faire quelque chose qu’il va falloir démonter dans 6 mois à 1 an" se défend la municipalité. Le Chef Chamaliérois devra s’armer de patience.

Les travaux devraient commencer au minimum dans deux ans. 

Sur le même sujet

Sécheresse en Haute-Loire : Alerte renforcée

Les + Lus