Sécheresse : Restriction des usages de l'eau dans le Puy-de-Dôme

Illustration / © France3
Illustration / © France3

L'absence de pluies depuis fin juin et la situation préoccupante de trois rivières ont conduit le Préfet du Puy-de-Dôme à restreindre les usages de l'eau dans le département. 

Par Brigitte Cante

L'absence de pluies depuis fin juin et la situation préoccupante de trois rivières ont conduit le Préfet du Puy-de-Dôme à restreindre les usages de l'eau dans le département. L'arrêté préfectoral a été publié le 21 juillet après la réunion du comité de suivi hydrologique.  La baisse régulière des débits des cours d'eau a été jugée préoccupante, notamment sur la Dore, l'Alagnon et l'Ance. 

L'arrosage des aires de jeux, des terrains de sports, des greens de golf et des jardins potagers des particuliers sont interdits de 8 heures à 20 heures.

Un nouveau comité de suivi  de la sécheresse sera convoqué dans quinze jours pour lever, ou renforcer ces dispositions. Une décision qui dépendra bien sûr des conditions météorologiques. 



ARRETE PREFECTORAL : RESTRICTION DES USAGES DE L'EAU DANS LE PUY-de-DOME

Le Préfet du Puy-de-Dôme a réuni le 21 juillet 2015, le comité de suivi hydrologique associant les
partenaires concernés par la gestion de l’eau à savoir des représentants des collectivités territoriales, des
syndicats de distribution d'eau, de la fédération départementale pour la pêche et la protection des milieux
aquatiques, des chambres consulaires, de l'association des irrigants d'Auvergne, des commissions locales de
l'eau, les services de l’État, les services de sécurité et de secours, Météo France, EDF, …

Le Préfet du Puy-de-Dôme a décidé de restreindre certains usages de l’eau.
Sur tout le département, jusqu’au 30 septembre 2015, les usages de l'eau suivants sont interdits, sauf si
l'eau provient de réserves constituées préalablement (réserves de substitution, citernes d'eau de pluie):
• arrosage des aires de jeu, des terrains de sports et des greens de golfs de 8 h à 20 h ;
• arrosage des jeunes plants ligneux (plantation de moins d’un an) et des massifs de fleurs de 8 h à 20 h ;
• arrosage des jardins potagers de particuliers de 8 h à 20 h ;
• arrosage des autres espaces verts et jardins ornementaux ;
• remplissage des piscines individuelles, hors première mise en eau des bassins en construction ;
• lavage des véhicules, hors des installations spécialisées équipées de recyclage d’eau, sauf pour les
véhicules ayant une obligation réglementaire (véhicules sanitaires ou alimentaires) ou une obligation
technique (bétonnière...) ;
• arrosage des voies publiques, hors situation d’urgence justifié notamment par un souci de salubrité
publique ;
• manoeuvre des bouches/bornes incendie sauf exercices de sécurité indispensables ;
• fontaines et jets d'eau alimentés par le réseau d'eau potable sans recyclage ;
• nettoyage de bâtiments, hangars, locaux de stockage (en dehors de la nécessité de salubrité publique et
pour raisons sanitaires).


En plus de ces dispositions, les bassins suivants font l’objet de mesures spécifiques :
Sur les bassins versants de l’Alagnon et de l’Ance, jusqu’au 30 septembre 2015, quelle que soit l'origine
de la ressource en eau (sauf cas particulier des forages en eau profonde):
• les installations classées pour la protection de l'environnement (ICPE) soumises à une autorisation
comprenant un plan de crise doivent mettre en oeuvre les dispositions prévues dans ce plan ;
• le remplissage des plans d’eau ou étangs est interdit

tous les autres prélèvements dans le milieu naturel (cours d'eau, plans d'eau et nappes), sont interdits
de 10h à 18h, sauf
• les prélèvements d'alimentation en d'eau potable,
• les prélèvements effectués dans les réserves constituées (avant l'alerte),
• ceux indispensables à la salubrité, c'est à dire l'abreuvement du bétail et l'alimentation en eau
des bassins des piscicultures,
• les prélèvements en cours d'eau donnant lieu à un rejet équivalent dans le même cours d'eau
dans le respect des débits réservés



Sur le bassin versant de la Dore, jusqu’au 30 septembre 2015, quelle que soit l'origine de la ressource en
eau (sauf cas particulier des forages en eau profonde):
les installations classées pour la protection de l'environnement (ICPE) soumises à une autorisation
comprenant un plan de crise doivent mettre en oeuvre les dispositions prévues dans ce plan ;
• le remplissage des plans d’eau ou étangs est interdit
• la vidange des plans d'eau ou étangs est interdite
• tous les autres prélèvements dans le milieu naturel (cours d'eau, plans d'eau et nappes), sont interdits
de 8 h à 20 h, sauf
• les prélèvements d'alimentation en d'eau potable,
• les prélèvements effectués dans les réserves constituées (avant l'alerte),
• ceux indispensables à la salubrité, c'est à dire l'abreuvement du bétail et l'alimentation en eau
des bassins des piscicultures,
• les prélèvements en cours d'eau donnant lieu à un rejet équivalent dans le même cours d'eau
dans le respect des débits réservés


Au-delà de ces dispositions, il est indispensable que chacun d’entre nous évite tout gaspillage d’eau.
En cas d’amélioration ou d’aggravation des conditions météorologiques et des débits des cours d’eau lors de
ces quinze prochains jours, un nouveau comité de suivi hydrologique pourra être convoqué pour lever ou
renforcer ces restrictions par arrêté préfectoral.
L'arrêté préfectoral portant restriction de certains usages de l'eau dans le département du Puy-de-Dôme
pourra être consulté dans toutes les mairies du département et sur le site internet de l’Etat dans le Puy-de-
Dôme : www.puy-de-dome.gouv.fr.


Sur le même sujet

SMS de L. Wauquiez/ La réaction des lycéens

Les + Lus