• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Shaka Ponk invité par Fanny Agostini au Climate Bootcamp de La Bourboule (Puy-de-Dôme)

Les chanteurs Sam et Frah du groupe Shaka Ponk seront les invités du prochain Climate Bootcamp de La Bourboule dans le Puy-de-Dôme. / © GUILLAUME SOUVANT / AFP
Les chanteurs Sam et Frah du groupe Shaka Ponk seront les invités du prochain Climate Bootcamp de La Bourboule dans le Puy-de-Dôme. / © GUILLAUME SOUVANT / AFP

Pour la quatrième édition du Climate Bootcamp, Fanny Agostini, l'organisatrice, a invité les deux chanteurs de Shaka Ponk à la Bourboule, dans le Puy-de-Dôme, du 14 au 16 juin. Ce rendez-vous est destiné à sensibiliser les journalistes aux enjeux écologiques.

 

Par Catherine Lopes

Après Nicolas Hulot et Marion Cotillard lors des éditions précédentes, Frah et Sam, les deux chanteurs du groupe éléctro-rock Shaka Ponk sont invités au Climate Bootcamp de La Bourboule, dans le Puy-de-Dôme. L'événement, organisé par la future ex-présentatrice de Thalassa, Fanny Agostini, par ailleurs élue municipale de La Bourboule, se veut un rassemblement de journalistes engagés pour suivre une formation intensive sur la préservation de l'environnement. Pour la quatrième édition, le thème retenu est la biodiversité.

Former les journalistes 

L'organisatrice explique : "L'événement est avant tout dédié aux journalistes. Ils seront environ 30, venus des rédactions de RTL, Europe 1, France télévisions, BFMTV. Ces néophytes seront là pour comprendre que les enjeux environnementaux sont un prisme pour analyser l'actualité. L'écologie ne doit pas être traitée à part".
Lors des 3 éditions précédentes, des journalistes comme Léa Salamé, Patrick Poivre d'Arvor avaient ainsi suivi des ateliers intensifs pendant 2 jours. Si Fanny Agostini a choisi de sensibiliser les journalistes, c'est par ce qu'elle estime qu'il y a un vrai déficit dans leur formation. Elle souligne : "Il y a un manque de formation à ces questions environnementales dans l'éducation en général. Dans le parcours des élèves, on parle peu du climat. Quant aux journalistes, je rêve qu'un jour la délivrance de la carte de presse soit conditionnée à la connaissance de la science du vivant. Le monde change très vite".

Faire participer le grand public

Mais le Climate Boocamp n'est pas qu'un espace de formation et de sensibilisation, car le grand public est aussi invité. Ainsi, le 14 juin, à 19h30 au casino de La Bourboule, deux conférences sont programmées. Elles seront animées par deux scientifiques de renom : Pierre-Henri Gouyon, biologiste spécialisé en génétique, et Sébastien Bohler, journaliste et docteur en neurosciences.
Le Climate Bourboule est aussi une belle vitrine pour la commune de La Bourboule. Selon Fanny Agostini, "Le climat est un sujet massif et central. Quelle meilleure option que l'Auvergne ?".
 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Randonnée dans l'Allier : la forêt de Tronçais, ses chênes et ses légendes

Les + Lus