Lyon : Alerte à la bronchiolite

Les médecins craignent une saturation des services de l'hôpital Femme-Mère-Enfant

Durant les 15 derniers jours, le nombre de consultations aux urgences pédiatriques de l’hôpital Femme-Mère-Enfant a augmenté de manière "extrêmement significative" jugent les équipes médicales avec + 56 % par rapport à la même période de 2019 indiquent les Hospices civils de Lyon. 

L'arrivée précoce d'épidémie comme la bronchiolite conjuguée à la baisse des défenses immunitaires des enfants, suite aux confinements successifs expliquent ces chiffres en hausse. 

Plus de malades cette année 

Des enfants plus malades cette année "Avec actuellement 1/3 de cas de bronchiolite sur les 31 lits de réanimation et de soins continus que compte l’HFME, on fait face à une précocité de l’épidémie, qui risque progressivement de s’aggraver compte tenu de l’augmentation du nombre de consultations", indique le Dr Hugues Desombre, chef du Pôle des spécialités pédiatriques aux HCL.

Dette immunitaire 

Cette année, confinements successifs et gestes barrières ont entraîné une forme de "dette immunitaire"  pour les plus petits. En d'autres termes,  les jeunes enfants sont moins protégés par leur système immunitaire et tombent davantage malades.

La précocité de l'épidémie expose à un fort risque d'augmentation du nombre de cas. Les services hospitaliers se préparent donc à une saturation à venir. 

4000 cas de bronchiolite sont pris en charge chaque année aux urgences de l'hôpital Femme-Mère-Enfant qui invite les parents à respecter le parcours de soin adéquat, afin de ne pas encombrer. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité