A Lyon, des militantes féministes manifestent pour soutenir la jeune Julie qui accuse de viol plusieurs pompiers

Publié le

Les faits se seraient produits de 2008 à 2010 : Julie accuse 20 pompiers de Paris de l'avoir violée alors qu'elle avait entre 12 et 14 ans. Trois d'entre eux sont renvoyés en correctionnelle pour "atteinte sexuelle". Les militantes féministes de Lyon ont manifesté leur soutien dimanche 7 février.

Le collectif Lyon Rebellion et plusieurs associations  féministes manifestaient à Lyon, dimanche 7 février devant le Tribunal de Grande Instance, pour soutenir une jeune victime, Julie, et demander la requalification des faits en viol.

Des rassemblements étaient prévus partout en France. La jeune femme affirme avoir été violée par une vingtaine de pompiers d'une caserne parisienne à l'âge de 13 et 14 ans.

Dix ans après les faits, trois mises en examen pour "viol en réunion sur mineur" ont été prononcées, et les faits ont été requalifiés en "atteinte sexuelle". La Cour de cassation doit étudier le dossier mercredi 10 février.

Les organisations féministes se battent notamment pour soutenir la famille de la victime, car "l'atteinte sexuelle" implique une notion de consentement. Les militantes demandent que les faits soient de nouveau qualifiés de viol, ce qui représenterait un crime, et non plus un délit.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité