Amazon : vers une annulation du permis de construire du méga-entrepôt près de Lyon

Le terrain retenu pour l'implantation de la future plateforme géante d'Amazon à Colombier-Saugnieu près de l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry / © France 3 Rhône-Alpes
Le terrain retenu pour l'implantation de la future plateforme géante d'Amazon à Colombier-Saugnieu près de l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry / © France 3 Rhône-Alpes

Le tribunal admiistratif de Lyon a jugé recevables les demandes d'annulation de deux associations de riverains. Le rapporteur public a conclu à l'annulation du permis de construire du futur entrepôt de l'entreprise américaine près de l'aéroport St Exupéry. Jugement sous quinzaine. 

Par Myriam Figureau avec AFP

Au mois de mai dernier le tribunal administratif de Lyon avait débouté les deux associations de leur recours en référé. 
Cette fois les magistrats administratifs ont bien examiné la demande d'annulation du permis de construire, délivré par la mairie de Colombier-Saugnieu, pour l'implantation sur la commune, proche de l'aéroport Saint-Exupéry d'un méga-entrepôt de l'entreprise américaine Amazon. 

Les associations Acenas (association contre l'extension et les nuisances de l'aéroport Saint-Exupéry) et Fracture, une autre association de riverains, estiment que cette plateforme logistique de 160 000 M2 va engendrer de fortes augmentations de trafic de poids lourds notamment dans l'est lyonnais. Et les riverains soupconnent également que cette plateforme, qui deviendrait la plus grande en France de l'opérateur américain, sera forcément liée au trafic de frêt aérien avec "les nuisances qui en découlent", selon l'avocat d'Acenas, maitre Etienne Tête. 

A l'issue de l'exposé des arguments, le rapporteur public du tribunal administratif, dont les conclusions sont le plus souvent suivies, a demandé l'annulation du permis de construire. Le jugement du TA devrait être rendu dans les 15 jours à venir au plus tard dans trois semaines, selon l'Agence France Presse.

Ce projet de construction, porté par le promoteur australien Goodman avait été annoncé à l'automne 2018. Et aussitôt considéré comme une aubaine pour l'économie locale par le maire de Colombier-Saugnieu. Le projet prévoyait en effet à l'époque la création de 1500 emplois. L'ouverture était prévue fin 2020. Un calendrier qui risque d'être bouleversé dans quelques semaines; 

 

Sur le même sujet

Les + Lus