Confinement Covid 19 : les musiciens de l'Opéra de Lyon jouent Carmen au balcon virtuel

© Xavier Boyer / Opéra de Lyon
© Xavier Boyer / Opéra de Lyon

Depuis le 18 avril, les musiciens de l'Opéra de Lyon ont eux aussi sorti leur vidéo. Une trentaine d'entre eux ont participé à l'enregistrement de l'ouverture de "Carmen" de Georges Bizet dans un style très"cartoon" sans négliger pour autant la qualité de l'interprétation et du son.

Par Myriam Figureau

Ça commence comme un lever de rideau avec la silhouette du Dôme de l’Opéra de Lyon et ses muses en ombres chinoises. Et le son d’un orchestre qui s’accorde. Puis le chef Daniele Rustioni qui lance de sa baguette les premières notes du chef d’œuvre de Georges Bizet « Carmen ».

Et tout de suite dans la mosaïque, l’attention est attirée par des musiciens…qui ne font pas que de la musique !
Il y a Julia Bitar, une violoniste qui fait des haltères ; Matteo Trentin, hautboïste soliste qui joue au golf ; Carlo Colombo (basson) qui boit une bière ; le percussionniste Christophe Roldan en toréador ; et Florence Carret qui vide l’eau de son violon…
Une vidéo volontairement un peu décalée avec un humour qu’on n’attend pas forcément de ces musiciens professionnels, que le public ne voit quasiment jamais puisqu’ils sont cachés dans la fosse d’orchestre !
 

Deux téléphones

L’initiative est partie d’un petit groupe de musiciens de l’orchestre dont Sandrine Pastor, représentante des musiciens et clarinettiste :
« On a lancé l’idée et elle a été bien reçue par tout le monde. Notre chef Daniele Rustioni a été tout de suite OK ».

Ils ont choisi l’ouverture de Carmen de Georges Bizet, dont l’enregistrement en streaming dans la mise en  scène d’Olivier Py, est disponible actuellement. 30 musiciens ont choisi une version de cette ouverture et ont reçu les partitions en PDF.

« Ça nécessitait d’avoir 2 appareils : l’un pour écouter la version, l’autre pour s’enregistrer, tout simplement en posant le téléphone sur son pupitre. Au final ça nous a pris 3 semaines. »
 

Sur le modèle d’un cartoon


Car il y a eu la préparation et aussi la post-production « un boulot incroyable », dit encore Sandrine, fait par Xavier Boyer.

Ce dernier est ingénieur du son depuis 20 ans à l’Opéra de Lyon, un orchestre dont il est « tombé amoureux dans les années 80 ». C’est lui qui a écrit le scénario, proposé les blagues et un conducteur puis assemblé tout cela.

 Evidemment le son d’un téléphone portable ce n’est pas toujours très bon », raconte Xavier Boyer. « Mais on arrive à maquiller les défauts. Ça m’a tiré quelques gouttes de sueurs ! C’est surtout pour la synchro : à 20 millisecondes près, ce n’est pas possible en théorie ! Surtout que les musiciens n’ont pas la battue du chef. J’ai donc recollé au milimètre ! »

Il a fait d’abord fait un montage vidéo, puis un montage audio avant de mixer.

Et quant au décor de la vidéo, avec la silhouette de l’Opéra, c’est encore une histoire extraordinaire :
« Je me suis inspiré d’un cartoon de la BBC qui dépeignait un orchestre. Puis j’ai trouvé sur internet le blog d’une ado de 13 ans, Minie, qui dessine des silhouettes de bâtiments pour faire du coloriage. Je l’ai appelée  et elle m’a autorisé à reprendre celle de l’Opéra », s’amuse Xavier Boyer
 


Une vidéo qui fait du bien

 
Réalisation et mixage : Xavier Boyer Opéra de Lyon



"En ce temps de confinement et avec une saison lyrique terminée « on a l’impression de ne pas servir à grand-chose », poursuit Sandrine Pastor. « Au départ c’était plus pour conserver un projet artistique et partager un moment entre nous. L’idée n’était pas forcément de nous montrer mais de partager ce moment avec notre public et de leur dire que, dès que possible, nous serons prêts à remonter sur scène. »

« On veut apporter du sourire aux gens », conclut Xavier Boyer. 

Une vidéo qui peut, pourquoi pas, donner envie d’aller les écouter lorsqu’ils auront pu reprendre leur travail de musicien.

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus