Coronavirus - COVID 19 : deux sites de confinement pour personnes sans-abri vont ouvrir dans le Rhône

Ce jeudi après-midi, 26 mars, la Préfecture du Rhône a annoncé un renforcement des mesures pour les personnes sans-abris dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19. Parmi les mesures annoncées: l'ouverture de deux centres de confinement à destination de ces populations fragiles.
Lyon - Le préfet du Rhône et de la région Auvergne Rhône-Alpes, Pascal Mailhos échange avec des bénévoles de la Croix-Rouge Française 24/03/2020
Lyon - Le préfet du Rhône et de la région Auvergne Rhône-Alpes, Pascal Mailhos échange avec des bénévoles de la Croix-Rouge Française 24/03/2020 © MAXPPP

La préfecture du Rhône indique que deux sites de confinement vont ouvrir pour les personnes sans domicile fixe dans les prochains jours dans le département.
 

Dans le Rhône, deux sites de confinement gérés par la Croix-Rouge


"Pour être en mesure d’accueillir et de protéger des personnes atteintes du Covid-19 ou symptomatiques à la rue ou dont le confinement ne pourrait pas être réalisé dans des conditions correctes au sein de leur site d’hébergement, la préfecture du Rhône, en lien avec l’Agence régionale de santé (ARS), met en place deux sites dits de confinement."

Ces deux sites de confinement seront gérés par la Croix-rouge avec l’appui des centres hospitaliers de Villefranche-sur-Saône et de Lyon-sud. L’un se trouvera à Belleville. Il aura une capacité de 44 places; l’autre à Saint-Genis- Laval, avec une capacité de 50 places. Soit un total de 94 places de confinement. Ces places font partie des 399 places déployées dans le Rhône dans le cadre de l'effort spécifique lié à la lutte contre la propagation du Covid-19. 

La préfecture précise que l’orientation vers ces deux centres se fera sur avis médical

Concernant les personnes sans-abri "déjà hébergées, ce confinement doit, si la configuration des locaux le permet, être fait au sein de l’établissement d’hébergement." La consigne médicale consiste donc à respecter "un confinement strict" afin d’éviter de contaminer d’autres personnes.

En quoi consiste le renforcement des mesures d’accompagnement des sans-abris ?

La préfecture indique que les services de l’État, les collectivités territoriales et le secteur associatif travaillent main dans la main pour accompagner les sans-abris. 
Ainsi, les maraudes sont maintenues. La préfecture annonce une présence renforcée dans les campements et bidonvilles avec fourniture de produits d’hygiène; une explication des gestes barrières aux sans-abris et aux personnes hébergées; et enfin une distribution alimentaire dans les centres d’hébergement et au restaurant social de la ville de Lyon.
 

Hébergement d'urgence, renfort hivernal et effort spécifique COVID 19


La préfecture du Rhône indique que près de 7000 places d'hébergement d'urgence sont d’ores et déjà ouvertes pour mettre à l’abri les personnes les plus démunies. A cela s’ajoute un effort spécifique lié au Covid-19, comprenant dès cette semaine 399 places, dont :

• 255 personnes prises en charge en structures hôtelières
• 94 places via l’ouverture de 2 sites de confinement dans le Rhône
• 50 places par la création d’un centre d’hébergement dédié aux femmes victimes de violences
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société sdf