Coronavirus : l'infectiologue Florence Ader, discrète scientifique aux commandes de l'essai clinique Discovery à Lyon

Publié le Mis à jour le

Le 19 avril, le Premier Ministre a demandé à Florence Ader de l’appuyer à Matignon pour son point sur la situation française et le déconfinement prévu le 11 mai. Professeure de pneumologie et infectiologue à Lyon, elle coordonne l'essai Discovery piloté par l'hôpital de la Croix-Rousse.

Infectiologue et pneumologue, la Professeure Florence Ader est l'un des visages méconnus de la lutte contre le coronavirus. Cette scientifique qui travaille dans l'ombre avec une grande rigueur est aussi l'une des rares femmes dans ce milieu très masculin d'experts du Covid -19. Discrète et s'affichant très rarement dans les médias, elle a cependant accepté de quitter ses équipes pour rejoindre Matignon où elle a évoqué ce que l’on savait sur le virus.
 

Aux commandes de l'essai clinique Discovery ...


Florence Adler pilote depuis l'hôpital de la Croix-Rousse à Lyon, l'essai clinique Discovery destiné à trouver un anti-viral efficace pour lutter contre ce virus qui s'est propagé en France ces dernières semaines.

Discovery est un essai clinique de grande ampleur qui a été lancé le 22 mars dernier. Il est  coordonné par l'Inserm et vise à tester quatre traitements potentiels contre le Covid 19. Parmi les produits testés, la controversée hydroxychloroquine. L'expérimentation Discovery doit concerner 3200 patients en Europe, dont au moins 800 en France. Il s'agit uniquement de patients hospitalisés et gravement atteints.

"Cet essai a déjà inclus pas loin de 700 patients" en France, a précisé dimanche 19 avril l'infectiologue lors de la conférence de presse organisée par le Premier Ministre. Elle a souligné la solidité et l’extrême rigueur du processus de recherche et d’essais de ce programme.
 

Covid-19 : ce que l'on sait et ce que l'on ignore encore


Aux côtés d'Edouard Philippe et du ministre de la Santé Olivier Véran, elle a été chargée de faire le point sur les connaissances actuelles sur le coronavirus Covid 19. Elle a notamment souligné les progrès réalisés en matière de connaissance du virus. En moins de quatre mois, l'infectiologue a souligné les progrès accomplis concernant la structure du virus, les récepteurs cellulaires, la description clinique des symptômes ou encore la chronologie de la maladie.
Mais la professeure Florence Ader a également fait la lumière sur ce que les chercheurs et médecins ne savent pas encore de ce virus, notamment la disparité homme/femme (les hommes sont plus touchés que les femmes), l'impact plus faible du virus sur les enfants, le développement de formes graves de la maladie ou encore l'immunité des malades.  
durée de la vidéo: 01 min 07
Florence Ader, discrète scientifique aux commandes de l'essai clinique Discovery à Lyon ©France 3 Rhône-Alpes

Selon cette spécialiste lyonnaise, on compte dans le monde 150 projets visant à développer un vaccin contre le coronavirus, dont un en France, mené par l'Institut Pasteur et "dont les essais chez l'homme vont commencer d'ici cet été".