Le 16 janvier, un plombier faisait la découverte macabre de bouts de corps dans une canalisation d'un immeuble de Saint-Priest. La MJC la maison pour tous, où Mohamed, 17 ans, se rendait souvent, organise une marche blanche ce mercredi 1er janvier pour lui rendre hommage.

Une marche blanche était organisée à partir de 15h00 ce mercredi 1er février 2023 pour rendre hommage à Mohamed Y. Le corps de ce jeune homme de 17 ans a été retrouvé démembré dans les canalisations et les poubelles d'un immeuble de Saint-Priest (Rhône), le 16 janvier. La MJC la Maison pour tous, où Mohamed se rendait souvent, organise une marche blanche en son honneur. 

17h00 : Un promontoire est installé devant la MJC la Maison pour tous, salle de Rancy (Lyon 3e). Des fleurs et des mots à l'intentions de Mohamed y sont déposés. "Repose en paix Mohamed" "Ne l'oublions pas et restons unis" peut-on lire sur certaines d'entre elles. Des photos sont également affichées. 

"Au fond de moi je suis cassé. Je n'ai pas de mots. Il y a une partie de nous qui est partie." témoigne Rachid Chalabi, son oncle "On n'arrive pas à accepter. On a peur d'après. Pour le moment on est tous réunis, on a du soutient, mais on a peur d'après."

"Il était avec un grand cœur. On pouvait toujours compté sur lui", poursuit Marie Luttenschlagher; la responsable espace jeunes de la Maison pour tous Salle des Rancy. "Il était toujours volontaire pour tenir des buvettes, tenir des micros devant des centaines de personnes, venir encadrer les enfants à la MJC, il était toujours partant."

16h30 : Le cortège, qui est passé de 200 à 300 personnes en chemin, est arrivé devant la MJC la Maison pour tous, sa destination finale. 

16h15 : Rebecca Rabah, une voisine de Mohamed, témoigne : "C’était un garçon gentil, serviable, aimant envers sa famille. Il aidait toujours dans les tâches particulières. On a souvent des pannes d’ascenseur et il venait toujours naturellement vers nous pour nous aider à monter nos courses, nous, les mères de famille."

15h45 : La mère de Mohamed, "accablée par la douleur", n'a pas pu être présente, nous explique-t-on. 

15h15 : Le cortège s'élance. 200 personnes le compose selon la police. En tête de file, une banderole avec inscrit "hommage à Mohamed.

15h00 : Place Bir Hakem (Lyon 3e), le cortège est en ordre de marche. Avant le départ, une animatrice de la MJC prend la parole "Ton décès tragique nous plonge tous dans la tristesse. Nous pourrions parler de toi pendant des heures. Entre tous ces moments passés, où l'on te faisait des remontrances, et tous ces moments où tu savais nous amadouer et nous faire rire avec ta répartie bien à toi. C'est en silence que nous allons penser à toi, car aujourd'hui les mots ne suffisent plus."

Rappel des faits : 

  • Le 16 janvier, le corps de Mohamed Y, 17 ans, est retrouvé dans les canalisations d'un immeuble de Saint-Priest. Il était porté disparu depuis quelques jours alors qu'il se rendait à son travail. 
  • D'autres membres du corps de Mohamed sont trouvés dans une poubelle, ainsi qu'une tronçonneuse ensanglantée.  
  • Un suspect de 28 ans est immédiatement placé en garde-à-vue. Il est "connu et traité pour des troubles psychiatriques depuis plusieurs années"
  • Le parquet de Lyon a ouvert une enquête du chef d'homicide volontaire, elle est confiée à la direction zonale de la police judiciaire (DZPJ). Pour l'heure, on ignore si la victime et le suspect se connaissait.