Lyon : tracteurs et fumier, les agriculteurs manifestent dans les rues du centre-ville

Les agriculteurs du Rhône, de l'Ain, de l'Ardèche et de la Drôme ont été appelés à manifester à Lyon le 21 février 2022. Le cortège se dirige vers le centre ville de Lyon

La FDSEA (Fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles) 69 et des Jeunes Agriculteurs du Rhône ont appelé à manifester à Lyon le mardi 21 février 2022.

Deux convois qui ont convergé rapidement depuis les quais pour prendre le pont Lafayette en direction de la Dreal, dans le 6e arrondissement. 
Ils vont à 20 km/h et ne stationnent pas sur le pont, la circulation est bloquée rue Servient et autour des Brotteaux. 

"On vend à perte tous les jours ! Moi, je suis en bio et le circuit de la viande bio n'est pas valorisé alors qu'on importe de la viande qui ne l'est pas du tout ! ". 

"Stop aux interdictions sans solutions""Ce n’est pas aux agriculteurs d’assumer le coût de l’inflation de l’alimentation et la hausse des charges pour produire", annoncent-ils, dans un communiqué.

Les cortèges sont partis dès 9 heures de La-Tour-de-Salvagny, Brignais, et Beynost dans l'Ain. 

Éleveurs, arboriculteurs, céréaliers s'accordent pour dénoncer la question des prix et de la concurrence européenne qu'ils jugent déloyale. 

Ils se sont donné rendez-vous à la Dreal, Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement, à Lyon 6e et devraient rejoindre la préfecture de Lyon dans le 3e arrondissement. 

Depuis plusieurs semaines, les mouvements d'agriculteurs se multiplient dénonçant les politiques de prix et l'interdiction de certains produits phytosanitaires. 

Les producteurs de cerise du nord Ardèche ont défilé à l'appel de la FDSEA, à Tournon-sur-Rhône, lundi 16 janvier 2023. Ils doivent combattre depuis dix ans une mouche asiatique, drosophila suzukii, qui ravage leur production. Selon eux, seul un produit classé toxique, le diméthoate, interdit depuis 2016, pourrait sauver leur production. 

Agriculteurs, éleveurs, maraîchers, tous s'accordent pour dire que les contraintes doivent être accompagnées d'alternatives pour maintenir l'activité dans les exploitations.