#FLA : 15 jeunes Lyonnais participent au concours national "Filme l'avenir", parrainé par Jamel Debbouze

L'opération "Filme l'avenir" parrainée par Jamel Debbouze s'est déroulée à Lyon. 15 jeunes ont suivi une formation pour apprendre à jouer la comédie et tourner un court métrage sur le thème de la solidarité. Le but est de permettre aux jeunes issus des quartiers d'avoir un pied dans le cinéma.

"Tu veux être réalisateur ? C'est très simple : tu fais un film de 90 secondes et s'il est bien, il passera sur France TV Slash !" explique Jamel Debbouze dans une vidéo de quelques dizaines de secondes. "Si tu ne sais pas comment faire pour le réaliser, si tu te poses des questions, c'est très simple : tu suis nos ateliers à travers toute la France ! C'est des ateliers qui tuent ! " martèle le comédien, parrain du concours "Filme l'avenir" (#FLA).

Les ateliers proposés aux jeunes sont encadrés par des figures montantes de l'association "Talents en court au Comedy Club", présidée par Jamel Debbouze. Cette tournée est organisée dans toute la France, du 12 juillet au 31 août 2021. L'opération a posé ses valises à Lyon, les 12 et 13 juillet. 

Le challenge proposé aux jeunes des quartiers cette année : réaliser un court-métrage sur le thème de la solidarité en filmant avec leur téléphone mobile. Ils ont 90 secondes pour faire passer leur message en vidéo. Le concours Filme la pour objectif de permettre aux jeunes des quartiers et aux associations de faire entendre leurs voix. 

Le but de cette tournée estivale née après la crise sanitaire : "aller à la rencontre des jeunes, leur donner la parole et leur apporter les outils pour exprimer leur point de vue en images sur la crise sanitaire, mettre en lumière les initiatives locales positives engendrées par cette situation, en bref montrer qu’un autre monde est possible. Pour moi la parole est vitale et il faut se faire les porte-voix de ceux que l’on n'entend pas," explique Jamel Debbouze sur le site internet de l'opération.

Des jeunes encadrés par des professionnels

"C'est une réelle opportunité, d'être avec des professionnels qui m'encadrent. Très souvent, on agit en autodidacte, là c'est un plus," se réjouit Patrick Mbazoa-Andela, étudiant en art et aspirant cinéaste, smartphone en main. Ce réalisateur d'un jour fait partie de la quinzaine de jeunes qui ont suivi cette formation accélérée sur deux jours à Lyon.

Dans le petit groupe de Patrick, chacun son rôle : réalisateur ou acteurs. La veille des tournages, ils ont travaillé sur l'écriture, le scénario et le jeu. "L'idée, c'est d'aller chercher la sincérité. Que ces jeunes essaient de jouer avec leurs propres émotions, en se servant des choses de leur vie, des joies ou des drames, pour qu'ils essaient d'interpréter une partition unique tirée de sa propre expérience," explique Steve Achiepo, acteur et réalisateur, qui participe à l'encadrement du projet.

Le concours est ouvert jusqu'au 30 septembre. La remise des prix aura lieu le 17 novembre. France Télévisions est partenaire du concours. Les films sélectionnés seront diffusés sur France TV slash.  "Et si t'es chanceux, tu pourras même gagner des caméras et des smartphones", explique Jamel Debbouze.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société culture cinéma jeunesse télévision médias