Fusillade près de Lyon : le quartier des Sources à Ecully, « c’était le paradis, c’est devenu un enfer »

Publié le
Écrit par Mathieu Boudet

Au lendemain de la fusillade qui a fait un mort dans le quartier des Sources à Ecully, des riverains dénoncent une dégradation de la sécurité liée à la présence de groupes de jeunes venus de la cité voisine de la Duchère.

L'enquête n'a pas encore révélé les motifs de la fusillade survenue ce mardi 3 janvier 2023, mais pour certains riverains, elle est un symptôme d'une insécurité grandissante dans leur quartier. Au lendemain de la fusillade qui a entraîné la mort d’un homme et plusieurs blessés, dans le quartier des Sources à Ecully, ces derniers dénoncent une dégradation de la sécurité dans le quartier. En cause, un déplacement de la délinquance issue de la cité voisine de la Duchère, en pleine rénovation.

 

Proximité avec la Duchère

« Avant c’était un paradis, c’est devenu un enfer ». Pour Christine, habitante du quartier, et qui y a passé son enfance, « les problèmes ont commencé il y a 4 ou 5 ans, avec l’arrivée de points de deals. » Le quartier est composé d’un îlot de 9 barres construites dans les années 70. Il est situé dans la périphérie d'Ecully, ceinturé par le passage de la M6, la commune de Champagne-aux-Monts-d’Or, et le quartier de la Duchère à Lyon. « On est à Ecully mais on est plus côté Duchère, on est mal vu », regrette une habitante. Le maire d’Ecully, Sébastien Michel (LR),fait également le lien : "ce quartier [des Sources] connait des difficultés. Malheureusement on est à côté de la Duchère, (…) on n’est pas tout à fait surpris aujourd’hui."

Des épisodes violents récurrents

La Duchère est en pleine transformation, mais elle a longtemps été considérée comme l’une des cités les plus sensibles de France. En 2012, elle est la première à être classée zone de sécurité prioritaire dans la métropole de Lyon. A la Duchère, le 15 juin 2022, une fusillade avait entraîné la mort de deux jeunes. Quelques mois plus tôt, des policiers avaient essuyé des tirs d'arme à feu. Et des règlements de comptes, moins médiatisés, sont régulièrement relatés.

Du côté des forces de l’ordre, on confirme  « on est à deux pas du quartier de la Duchère. Certains habitants se plaignent  d’insécurité, d’incivilités, et de trafics de stupéfiants », explique Sébastien Gendraud, Secrétaire départemental adjoint du syndicat Unité SGP Police. 

Les interactions entre les deux quartiers auraient été favorisées par le programme de renouvellement urbain qui se développe à la Duchère. Pour Yves, riverain des Sources, qui habite ici depuis les années 80, « les problèmes sont arrivés depuis qu’ils ont détruit des barres.  ». Une autre habitante ajoute : « des jeunes de la Duchère viennent ici, depuis que la barre d’à côté est tombée. Certains viennent de la cité du Perrolier, juste en face. »  Car malgré les épisodes de violences réguliers qui persistent à la Duchère, la cité fait l’objet de grandes transformations urbaines depuis 2002, afin de changer de visage. 

La Duchère change de visage

Le Grand Projet de Ville de La Duchère, qui se déroule depuis 10 ans, est l’un des plus grands chantiers de rénovation de France : plus de 1 700 logements sociaux ont été détruits, et près de 1 900 sont reconstruits, entraînant un changement de composition des populations : la Duchère, qui accueillait 85% de logements sociaux dans les années 90, n'en compte plus que 55% aujourd'hui. Des ménages de classe moyenne ont été incités à s’y installer, pour permettre une plus grande mixité sociale. 

La diminution du nombre de ménages précaires et le renouvellement urbain ont conduit à une baisse moyenne de l'insécurité à la Duchère. Christophe Mérigot, Directeur adjoint de la mission Duchère pour la politique de la ville, l'a constaté: « ce quartier n'a plus rien à voir avec les années 90-2000. On peut le mesurer par une baisse des faits de délinquance en moyenne, hormis des épisodes de grande violence, qui existent encore."  Et la délinquance s'est effectivement déplacée au fur et à mesure des destructions. Des points de deals notamment, se sont repositionnés dans des espaces plus isolés, à l’abris de certaines barres encore existantes... Comme celles du quartier des Sources.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité