• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Gilets Jaunes, acte VII : tentative de blocage à la raffinerie de Feyzin aux portes de Lyon

© B. Tardy
© B. Tardy

A la veille d'un septième samedi de contestation des gilets jaunes, une centaine de personnes étaient rassemblées ce vendredi 28 décembre aux abords de la raffinerie de Feyzin, dans la Métropole de Lyon. Pas de blocage, mais un jeu du chat et de la souris avec les forces de l'ordre.

Par Aude Henry

Certains sont venus des départements limitrophes. D'Ardèche ou encore d'Isère, répondant à un appel à l'offensive des gilets jaunes autour des raffineries. A Feyzin, ce vendredi 28 décembre, près d'une centaine de manifestants se sont ainsi retrouvés aux portes des infrastructures Total de la Métropole de Lyon.
 

Sauf que cette tentative de blocage de la raffinerie de Feyzin a été avortée par la présence des forces de l'ordre. Plusieurs dizaines de gilets jaunes ont alors entamé un jeu du chat et de la souris, se déplaçant sur plusieurs points routiers de la commune. Certains ont ainsi emprunté les talus le long de l'autoroute A7.
 

Sur son compte Facebook, Marie-Charlotte publie plusieurs vidéos de cette tentative du jour. Agée de 30 ans, cette photographe indépendante a expliqué à notre équipe de reportage que sa participation à la contestation des gilets jaunes était mue par "un sentiment d'injustice et d'être délaissé".
La jeune femme précise que ces actions sur le terrain sont particulièrement suivies par des personnes qui travaillent. "Tout le monde se sent concerné. Les actions sur le terrain ? Il ne nous reste plus que cela pour obtenir des réponses".

Autre action des gilets jaunes envisagée ce vendredi 28 décembre, toujours aux portes de Lyon : une opération au péage Teo de Caluire-et-Cuire, sur le périphérique Nord.

 

Sur le même sujet

Tombola sur Snap

Les + Lus