L'ex-président de Lyon - La Duchère entendu par la police judiciaire

Président du club de National 2 (4e division française) durant 13 ans, Mohamed Tria a été interrogé sur sa gestion du club. Il est soupçonné de financements occultes de certains de ses joueurs.

Mohamed Tria, président de Lyon - La Duchère durant 13 années jusqu'en 2021, a été auditionné le 30 mars 2022 dans les locaux de la Direction Zonale de la Police Judiciaire (DZPJ). Une audition durant laquelle il aurait été interrogé sur les accusations de financements occultes de certains de ses joueurs. 

Une lettre anonyme 

L'histoire débute en juin 2020 et a déjà été révélée par le quotidien L'Equipe. La Direction Nationale du Control de Gestion (DNGC), l'organe financier du football français, reçoit une lettre signée par "un collectif de joueurs abusés", dénonçant un certain nombre "d'actes frauduleux".

Parmi les infractions dénoncées : des indemnités kilométriques surévaluées ou encore des primes cachées. Le Parquet de Lyon ouvre alors une enquête. 

A l'époque, Mohamed Tria avait reconnu dans les colonnes de nos confrères les accusations de surévaluation des indemnités de frais kilométriques : "c'est la vérité. .[...] effectivement, on a rémunéré des joueurs sur des fausses notes de frais." Sur la base de missions de supervision jamais réalisées par exemple. 

Pour le reste, l'ancien président se disait "stupéfait" et "blessé". Il avait porté plainte pour "propos calomnieux" trois fois. Une fois en son nom, une fois au nom du club et une fois au nom de l'association. 

Contacté, Mohammed Tria nous a fait savoir qu'il "réagira en temps et en heure"