Au salon de l'étudiant de Lyon, qui se déroulait ce samedi 8 et dimanche 9 janvier, les jeunes recherchaient les formations les plus innovantes, dans un secteur où 85% des métiers de 2030 n'existeraient pas encore.

Dans le brouhaha du salon de l'étudiant de Lyon, qui se déroulait ces samedi 8 et dimanche 9 janvier, c'est le village numérique qui a fait le plus de bruit. Alors que le secteur est le plus pourvoyeur d'emplois dans la région, les jeunes se pressaient pour trouver des formations prometteuses.

 

85% des métiers de 2030 n'existeraient pas encore

"C'est facile de s'y engager, et il y a beaucoup d'emplois". Les étudiants et leurs parents venus arpenter les allées du salon à Eurexpo ne s'y trompent pas. Ici, à l'image de la transition sociétale en cours, les filières numériques raflent la mise : données informatiques, intelligence artificielle, cyber-sécurité... Ces domaines sont devenus incontournables. Les familles échangent directement avec les responsables d'établissements, qui rivalisent de propositions pour les attirer. Les écoles tentent de se démarquer en proposant des formations toujours plus modernes. "L'informatique évolue, et nous essayons d'anticiper les tendances futures en essayant de détecter les tendances du marché", explique Madjid Ayache, Directeur pédagogique de Supinfo Lyon. Un vrai défi : selon un rapport de Dell et d'un think tank californien, 85% des métiers du numérique en 2030 n'existeraient pas encore !

 

Auvergne Rhône-Alpes en pointe

Alors que le numérique s'est déjà construit une renommée nationale à Lyon, la région Auvergne Rhône-Alpes soutien fortement le mouvement : elle a financé le "Campus région du numérique", un site de 11 hectares à Charbonnières les bains, qui réunit à la fois les écoles et les entreprises du digital. "A l'image de ce qui s'est fait dans la Silicon Valley aux Etats Unis, on veut créer des formations qui correspondent réellement aux besoins des entreprises", explique Sophie Cruz, Présidente de l'agence Auvergne Rhône-Alpes Orientation. Le secteur emploie déjà 120 000 personnes et représente plus de 15 000 entreprises dans la région. Au moins 10 000 postes seraient à pourvoir dans la région. Les jeunes l'ont bien compris. Mais reste un défi pour le secteur : attirer toujours plus les filles, qui ne sont actuellement que 30% à exercer dans ces métiers actuellement. 

Reportage de Téo Touchais et Vincent Digat

durée de la vidéo : 00h02mn00s
Focus sur les métiers du numérique ©FTV