La métropole de Lyon a présenté une nouvelle tarification pour l'eau potable. Une décision qui vise à réduire la consommation. Les tarifs augmenteront pour les gros consommateurs.

Les tarifs de l'eau pourraient bien augmenter pour certains consommateurs dans le Grand Lyon.

Les douze premiers m3 gratuits

La métropole a présenté son plan pour une "tarification progressive et solidaire". En clair, les prix pourraient évoluer en fonction de sa propre consommation. Les douze premiers m3 seraient gratuits pour tous afin de "garantir un accès inconditionnel" à la ressource. Ils ne changeraient pas pour une consommation entre 12 et 180 m³.

Maison, jardin, piscine

Au-delà, ils seraient majorés, cela représenterait moins de 5 % des foyers selon la collectivité. Ces familles seraient celles composées d'au moins six personnes, avec une maison, un grand jardin ou une piscine.

L'objectif n'est pas le prix de la facture, mais la justice sociale et pousser à la sobriété.

Bruno Bernard, président (EELV) de la métropole de Lyon

L'objectif fixé par la métropole vise une réduction de 15 % de la consommation de l'eau potable.

Les entreprises aussi

Les entreprises sont également incluses dans ce dispositif. Au-delà de 180 000 m³ par an, elles seraient, elles aussi, concernées par une majoration. Une consommation qui concerne les hôpitaux et pour lesquels la métropole attend une loi. 

La nouvelle tarification doit encore être validée lors du prochain conseil métropolitain. 

Se préparer au réchauffement climatique

Montpellier ou Dunkerque, ont déjà instauré des tarifs progressifs de l'eau. Le président Emmanuel Macron avait souhaité généraliser cette mesure pour préparer le pays aux sécheresses causées par le réchauffement climatique.