Lyon. Fête des Lumières 2022 : en connaissez-vous l'origine? Tout a commencé un 8 décembre

Publié le Mis à jour le
Écrit par Alexandra Huctin .

La Fête des Lumières tire son origine de l'inauguration de la statue de la Vierge dorée à Fourvière au milieu du XIXème siècle. Du simple petit lumignon posé sur un rebord de fenêtre à une orgie lumineuse de 4 jours ... comment en est-on arrivé là ?

Le coup d'envoi de la fête des lumières est à suivre en direct sur France 3 Auvergne Rhône-Alpes

La Fête des Lumières tire son origine de l'inauguration de la statue de la Vierge dorée à Fourvière. Initialement prévue le 8 septembre 1852, elle fut reportée au 8 décembre en raison d’une crue de la Saône qui a inondé l’atelier du sculpteur Fabisch. Et ce 8 décembre, le ciel menaçait au point qu'on a pensé un moment du côté des autorités religieuses, annuler une nouvelle fois. Mais, le ciel changea, d'un coup. Les Lyonnais, en remerciement, posèrent une petite bougie sur le rebord des fenêtres. La tradition était née. C'est bel et bien ce que dit l'histoire... mais comment Lyon est-elle devenue au XXIème siècle une ville baignée de lumière ? Il a fallu quelques décennies et plusieurs "Plans Lumière".

Tout a commencé il y a 170 ans

Chaque 8 décembre, depuis 1852, les Lyonnais rendent hommage à la Vierge Marie. Cette dernière  aurait sauvé la ville de la Peste deux siècles plus tôt et la statue dorée la représentant a été inaugurée ce jour-là, à Fourvière.

Ce 8 décembre a été un jour pluvieux avec une mauvaise météo. Alors quand la fête a pu commencer comme par miracle, les Lyonnais ont tout naturellement posé une petite bougie à leurs fenêtres. Tous les 8 décembre depuis, le geste se perpétue et ainsi la ville brille de mille feux. De quoi rendre fiers ses habitants ébahis par le spectacle lumineux dans le froid de l'hiver.

Depuis quelques décennies, la tradition a peu à peu laissé place à une débauche de lumière. Elle s'est même transformée en immense fête populaire avec des centaines de milliers de personnes qui déambulent dans les rues pour admirer les tableaux lumineux projetés sur les façades et monuments. A tel point que certains ont même oublié comment c'était "avant", avant les plans Lumières et les illuminations du 8 décembre.   

1989 : le tournant du "Plan Lumière"

C'est en 1989 que la ville s'est dotée de son tout premier Plan lumière. Le but était de créer un paysage nocturne, en illuminant certains bâtiments de Lyon. Un premier pas né de la volonté du maire de l'époque, Michel Noir et de son adjoint à l'urbanisme, Henry Chabert. Le plan Lumière de Lyon – le premier de France – transforme la ville terne et sombre en belle-de-nuit. Il redore l’image que la cité brumeuse donnait d’elle-même.

Conçu par le service d’éclairage public de Lyon, ce premier Plan a permis de mettre en lumière 300 bâtiments architecturaux du centre-ville. Il a ainsi permis de redorer l’image du centre-ville. La Place des Terreaux, en réfection entre 1992 et 1994, est même devenue emblématique de cette nouvelle orientation.

En éclairant progressivement les premiers sites de Lyon, le Plan Lumière a changé le paysage nocturne et met ainsi en valeur la cité, son patrimoine, sa topographie et ses grandes voies du centre-ville.

D’une fête populaire tous les 8 décembre en l’honneur de la Vierge Marie depuis l’épidémie de peste de 1643, la Fête des Lumières à Lyon est devenue une fête internationalement connue, utilisée par les aménageurs pour transformer l’image de la ville, à la fois auprès des habitants, mais aussi à l’international.

Le 8 décembre est devenu, à partir de 1999, la Fête des Lumières que nous connaissons, qui dure aujourd'hui 4 jours et attire des visiteurs venus du monde entier.

Le second Plan Lumière mis en place en 2004 constitue un changement : il s'est étendu à d’autres quartiers. Ce n'est plus le simple embellissement des centres villes, mais la création d’« ambiances lumineuses », propres à chaque quartier. 

On estime que l'événement rassemble en moyenne 500 000 personnes par jour.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité