Lyon : Gérald Darmanin annonce 300 policiers supplémentaires en renfort dans la Métropole

100 agents de police par an seront recrutés pendant trois ans et déployés sur les communes de la Métropole du Grand Lyon. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin veut également lancer une expérimentation pour élargir les pouvoirs de la police municipale. 

Le 12 octobre 2020 les syndicats de police avaient appelé à des rassemblements devant les commissariats de Lyon pour obtenir plus d'effectifs.
Le 12 octobre 2020 les syndicats de police avaient appelé à des rassemblements devant les commissariats de Lyon pour obtenir plus d'effectifs. © A.MARIE
Plusieurs élus dont le maire de Lyon et le président de la Métropole l'avaient demandé à plusieurs reprises, un renfort des effectifs de police dans la Métropole a été confirmé par le Ministère de l'Intérieur mercredi 28 octobre. 

Le ministre de l’intérieur Gérald Darmanin, a annoncé lors d’une réunion place Beauvau l'affectation de 300 policiers sur trois ans. 
Une mesure dont se félicitent Grégory Doucet le Maire de Lyon et Bruno Bernard président de la Métropole (EELV), présents sur place et qui demandaient conjointement un renfort des effectifs depuis plusieurs semaines.  

"C'est une victoire" a réagi Grégory Doucet rappelant qu'il avait porté cette demande. "On va revenir à la situation d'avant 2017 car il y avait un grand déficit depuis plusieurs années" a-t-il précisé. 

Plus de sécurité dans les transports 

"Cette rencontre a été l’occasion pour le Président de la Métropole d’évoquer la dégradation de la situation sur le territoire dans l’espace public mais également dans les transports en commun où des bus ont récemment été pris pour cible à Villeurbanne, Rillieux-la-Pape et aujourd’hui encore à Vaulx-en-Velin" fait-il savoir dans un communiqué. 
 
"J’ai fait valoir auprès du Ministre de l’Intérieur qu’il était impératif de stopper la baisse continue des effectifs de police dans les transports en commun et de déployer rapidement des effectifs supplémentaires" souligne Bruno Bernard, Président de la Métropole de Lyon et Président du SYTRAL.

Dans la nuit du 19 septembre, un jeune homme de 20 ans avait été poignardé à mort sur le quai du métro de la station "stade de Gerland" sur la ligne B à Lyon,

Plus de pouvoir pour la police municipale 

Lyon et sa métropole devraient également faire l'objet d'une expérimentation visant à accorder de nouveaux pouvoirs aux polices municipales. Pendant trois ans, les agents de proximité devraient voir leurs missions étendues mais on ignore encore lesquelles précisément. 

Enfin autre annonce très attendue : le ministère de l'Intérieur désignera prochainement un troisième quartier de reconquête républicaine (QRR). Lyon 8e et les Minguettes à Venissieux entrent déjà dans ce dispositifs et de nombreux autres secteurs sont volontaires pour l'intégrer dont Rilleux la Pape. 

Dans la soirée du samedi 3 octobre, des violences urbaines avaient éclaté dans cette commune de la Métropole de Lyon. Une douzaine de voitures avaient été incendiées, endommageant l'église Saint-Pierre Chanel. Les pompiers avaient été violemment pris à partie. Le maire de la commune avait porté lui-même à Paris ces demandes auprès du ministre.

Dans le cadre de ce dispositif, en un an 25 policiers ont été déployés à Vénissieux, 30 à Lyon et 15 à Saint-Etienne. Plus grande présence sur le terrain et une lutte contre les trafics constituent leurs priorités. 

"Dans les quartiers de reconquête républicaine, il y a eu de bons résultats. On les constate sur le  trafic de stupéfiants avec une augmentation de 125% du nombre de démantèlements de trafics, avec une diminution des dégradations : -47%" constate Emmanuelle Dubée, préfère déléguée à la defense et à la sécurité pour le département du Rhône. 
 



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité