A Lyon, la justice fait le procès de la voiture autonome

Et si une voiture autonome percutait un lampadaire ? Ce mercredi matin, la cour d'appel de Lyon s'est plongée un scénario fictif, pour faire plancher des étudiants en droit. Un procès imaginaire, mais pourtant très réaliste...


Avocats, juges, partie civile, tous les éléments d'un vrai procés étaient réunis ce mercredi matin à la cour d'appel de Lyon. Mais le scénario était fictif : une voiture autonome a percuté un lampadaire. Qui est responsable ?

Ce procès du futur était un exercice pour des étudiants en 3eme année de droit, mais aussi l'occasion de défricher un cadre législatif encore très flou, et qui se présentera pourtant certainement dans un avenir proche.

 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité