Lyon : les anti-masques manifestent avec Jean-Marie Bigard et Francis Lalanne

Près de 400 personnes se sont rassemblées, ce samedi 15 mai à Lyon, pour protester contre le port du masque. Parmi les manifestants, des personnalités plus ou moins proches des "Gilets jaunes".

Des manifestations mobilisent régulièrement les opposants aux mesures sanitaires en général et au port du masque en particulier, depuis le début de la crise du Covid-19.
Des manifestations mobilisent régulièrement les opposants aux mesures sanitaires en général et au port du masque en particulier, depuis le début de la crise du Covid-19. © Vincent Isore / Maxppp

De 300 à 400 personnes "venues de toute la France", se sont rassemblées ce samedi 15 mai après-midi à Lyon, contre le port du masque, sans respecter les mesures de distanciation sociale. Pami les manifestants, l'humoriste Jean-Marie Bigard, le chanteur Francis Lalanne, et l'homme d'affaire-chroniqueur Pierre-Jean Chalençon.

 

Pas d'accord


"La préfecture nous impose de vous lire les recommandations sanitaires", lance une des organisatrices, juchée sur une petite scène installée sur une place du 6e arrondissement. "Bouh!", répond la foule. "Vous avez le droit de huer", ajoute la jeune femme, avant de tourner en dérision, sous les applaudissements, les règles sanitaires. Un autre organisateur dit ne pas vouloir "que la France tombe aux mains des mondialistes", mais promet "une opération d'envergure dans les semaines à venir" qui va faire "se retourner d'un coup" le pays. "Liberté, liberté", scandent les manifestants sous la pluie fine. Un orchestre interprète vaille que vaille "Paroles, paroles", ou "Il est libre Max (sans masque)". Dans la foule hétéroclite, des anti-vaccins ("Vax ARN, manip génétique"), un indépendantiste savoyard drapeau au vent, des partisans du Pr Jean-Bernard Fourtillan, incarcéré pour avoir mené des essais thérapeutiques sauvages, et une jeune femme qui arbore... Une étoile jaune.

Bigard, Lalanne, Chalençon

Se sont aussi joints au groupe trois personnalités engagées : l'humoriste Jean-Marie Biguard, politisé depuis 2007 (soutien du candidat présidentiel Nicolas Sarkozy), qui a tenté de se rapprocher des mouvements de "Gilets jaunes" en 2019, et a déclaré en mai 2020 qu'il "pourrait être intéressé" par la prochaine élection présidentielle. Présent également, le chanteur Francis Lalanne : politisé depuis 2007, il avait conduit l' "alliance jaune" aux élections européennes de 2019 à la suite du mouvement des "Gilets jaunes". Enfin, la présence de l'homme d'affaires et chroniqueur de médias Pierre-Jean Chalençon a été rapportée. Proche de Jean-Marie Le Pen et de l'humoriste-polémiste Dieudonné, il a récemment été mis en cause pour sa participation présumée à des soirées clandestines, malgré les mesures de distanciation sociales mises en places pour lutter contre la pandémie.

Les forces de l'ordre n'étaient pas visibles, alors qu'aucun des manifestants ne respectait les gestes barrières. Une autre manifestation, jugée à risques par les autorités, se déroulait au même moment non loin, place Bellecour, pour la défense du peuple palestinien. En fin de journée, la mobilisation contre le masque prenait fin dans le calme. 
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social société covid-19