• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

A Lyon, une manifestation des “gilets jaunes” sous surveillance

Lors de la manifestation des gilets jaunes le 26 janvier dernier, des individus montent une barricade de fortune, sur le quai Jules Courmont à Lyon. / © Maxime Jegat / Maxppp
Lors de la manifestation des gilets jaunes le 26 janvier dernier, des individus montent une barricade de fortune, sur le quai Jules Courmont à Lyon. / © Maxime Jegat / Maxppp

Des "gilets jaunes" ont appelé à se rassembler à Lyon, place Bellecour, ce samedi 9 février à partir de 13h. Face aux risques de débordements, et notamment de violences issues de groupuscules en particulier d'ultra-droite, la préfecture indique avoir "adapté" son dispositif de sécurité. 

Par Mathieu Boudet

Plusieurs milliers de "gilets jaunes" devraient répondre à l'appel lancé sur les réseaux sociaux pour manifester à Lyon, ce samedi 9 février, à partir de 13h. Pour prévenir d'éventuels débordements, le préfet de la région et du Rhône a adapté le dispositif avec les équipes de la ville et celles de la métropole de Lyon.

 

Le centre de Lyon sous protection


Dans un communiqué, la préfecture assure avoir prévu "un dispositif de sécurité qui sera adapté en conséquence".  Des contrôles d’identité seront effectués sur réquisition du Procureur. D'autre part, "les unités de forces mobiles seront renforcées significativement en appui des unités locales de la Police nationale", indique la préfecture.

Le préfet a également pris un arrêté interdisant la détention ou la consommation d’alcool sur la voie publique, jusqu'à 20h ce samedi. Sont également interdits la vente la détention et l’usage de feux d’artifice, fusées et pétards, de carburant en récipient portable, d’acide, et de tous produits inflammables et chimiques. Enfin, des mesures d’enlèvement et de déplacement du mobilier urbain (poubelles, conteneurs à verre, chantiers…) ont été prises afin d’éviter qu’ils soient utilisés comme projectiles contre les forces de l’ordre. Le préfet a également réuni les représentants des commerçants du centre-ville, pour leur donner des consignes de sécurité.

 

Un concert de "metal neonazi" ce soir en région lyonnaise


Outre les faits de dégradation de mobilier urbain, et les affrontements entre individus et policiers constatés lors des précédentes manifestation, la présence de groupuscules d'ultra-droite pourrait être plus marquée ce samedi à Lyon. En effet, un concert de "Black metal néonazi" est justement prévu ce samedi soir dans la "région lyonnaise", sans que l'on ne connaisse encore le lieu précis de rendez-vous à cette heure. Selon nos confrères de rue89Lyon, ce type de rassemblement réuni environ 400 personnes de toute la France chaque année.

A Lyon, la présence importante de membres de l'extrême droite radicale, du GUD, des identitaires et autre Bastion social, qui appellent à manifester à nouveau ce samedi, pourrait être accentuée par la venue d'individus radicaux ou violents d'ultra-droite venus d'autres villes à cette occasion. La prefecture a connaissance de l'évènement, mais elle ne communique pas. "Le lieu du concert est habituellement dévoilé au tout dernier moment, et il peut avoir lieu en rase campagne", relativise un agent.  
 


 

Sur le même sujet

La Fanny de la discorde

Les + Lus

Les + Partagés