Lyon : La pluie, la victoire, une foule en liesse, le récit d'une journée inoubliable

© Ph. Bette
© Ph. Bette

On vous raconte ici cette journée inoubliable du 15 juillet 2018. La ferveur malgré la pluie, la liesse populaire après la victoire des Bleus et cette fraternité retrouvée le temps de célébrer ensemble une deuxième Coupe du monde.  

Par Philippe Bette

La journée s'annonçait radieuse. Et même entrecoupée d'averses de grêle et émaillée d'incidents, elle le fût malgré tout, avec en définitive, la victoire des Bleus en finale de la Coupe du monde de football, qui marquera l'histoire.


Mais revenons plutôt sur cet après-midi place Bellecour à Lyon où des dizaines de milliers de supporters s'étaient massés pour célébrer ensemble la victoire de la France, avant même qu'elle ne l'emporte en définitive 4-2 sur la Croatie au terme d'une rencontre haletante. Au soulagement général ...
Les milliers de spectateurs qui avaient préféré l'écran géant au confort de leur canapé auront dû néanmoins braver plusieurs averses diluviennes et un orage de grèle qui ont douché leur enthousiasme. Au point d'en décourager quelques uns. On a vu des porches d'immeubles envahis précipitamment par des dizaines de jeunes trempés, grelottants et désabusés, finalement obligés de suivre la rencontre en streaming ...sur leurs smartphones. 

Mais au final, quelle belle victoire !  Aussitôt, le coup de sifflet final, une clameur immense se fait entendre. Une chance, le soleil et la chaleur sont de retour.  On danse, on chante, on crie. Des supporters enthousiastes grimpent sur un kiosque à journaux pour haranguer la foule en liesse. Une joie immense, partagée, communicative.

De partout convergent au centre de Lyon, des voitures arborant le drapeau tricolore. Les passagers montent sur le toit ou le capot, comme galvanisés par la victoire, sans conscience réelle du danger. Qu'importe, les Français sont de nouveau champions du monde!!!

On fraternise dans les rues. Un cortège festif, enthousiaste qui va très vite bloquer les axes principaux. La fête va se prolonger tard dans la nuit pour célébrer cette date historique, une deuxième Coupe du monde après celle de 1998, qui avait déjà tant marqué les esprits. 20 ans après, les Français se retrouvent unis autour du ballon rond et de leur équipe.   

 

 
                 
               

        

Sur le même sujet

Lyon : plongez dans l'oeuvre de Picasso!

Les + Lus