Lyon : se former aux métiers de la restauration dans un vrai restaurant avec la fondation des apprentis d'Auteuil

La fondation des apprentis d'Auteuil a ouvert son troisième restaurant-école à Lyon. Un vrai restaurant, de vrais clients, une équipe professionnelle et des apprentis.

La salle à manger de Fourvière est l'un des deux restaurants-écoles lyonnais (un troisième existe à Grenoble) gérés par la fondation des Apprentis d'Auteuil. Il a ouvert en août 2021 dans la maison des chapelains. Cuisine ou service, les formations proposées s'adressent à des jeunes éloignés de l'emploi âgé de 16 à 30 ans.

"L'idée, c'est de reprendre à zéro. On oublie les mauvaises choses et on y va pour du positif" explique Maude Joubert, responsable des "Salle à Manger" de Lyon. L'accompagnement est personnalisé pour que chacun stagiaire évolue et puisse envisager son avenir professionnel. 
Le restaurant fonctionne comme une entreprise avec des contraintes économiques. Il accueille de vrais clients et doit être rentable. 
"Une équipe complète est présente pour faire tourner le restaurant. Les jeunes sont là pour se mettre dans une situation réelle mais sans avoir la pression d'y arriver. Au fur et à mesure de la formation, l'équipe se met en retrait pour que les élèves puissent être en autonomie" précise-t-elle.

La transmission et la maitrise

Vincent Sableaux est chef de cuisine depuis la première rentrée d'août. Il a de sérieuses ambitions pour ces élèves. "Je ne veux pas faire d'eux seulement de bons petits soldats mais des cuisiniers passionnés par leur métier, qui le comprennent et qui soient capables de devenir des employés de bonne qualité".

Coralie Cypria, apprentie "Cuisine", travaille dans un restaurant à Villefranche-sur-Saône. En complément, elle vient se former une fois par semaine pour acquérir des connaissances et un savoir-faire professionnel.

Joan, lui, est un ancien élève du restaurent-école de la Confluence. Aujourd'hui, après quelques années dans divers restaurants, il a rejoint l'équipe comme second et est donc devenu formateur. "Il a ce double regard. Il a été à leur place. Il sait se positionner, quoi leur dire, comment les rassurer et c'est un très bel exemple pour nos jeunes" renchérit Maude Joubert.

La salle à manger de Fourvière ©FTV

La salle à manger de Fourivère

 

La partie théorique est dispensée dans un centre de formation à Villeurbanne (métropole de Lyon). L'objectif est l'obtention d'un titre professionnel en restauration.

Chaque année, 70 jeunes sont formés en restauration par le Pôle Avenir Emploi Auvergne-Rhône-Alpes de la Fondation des apprentis d'Auteuil. Sur ces trois dernières années 90% ont obtenu leur diplôme et 80% sont à l’emploi.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
apprentissage éducation société emploi économie