• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Lyon : la ville ordonne la fermeture de deux locaux de l'extrême-droite

La Traboule, que l'on voit ici en 2013 était occupée par les identitaires depuis avril 2011. / © Maxppp/MOUILLAUD RICHARD
La Traboule, que l'on voit ici en 2013 était occupée par les identitaires depuis avril 2011. / © Maxppp/MOUILLAUD RICHARD

La mairie de Lyon a publié le 14 mars dernier deux arrêtés pour fermer un bar associatif et une salle de boxe attenante, fréquentée et gérée par les groupes identitaires. Comme pour la fermeture du Bastion social, l'exploitation de ces deux établissements est interdite pour des raisons de sécurité.

Par Emilie Henny avec Myriam Figureau

La Traboule, un bar associatif et Top Sport Rhône, surnommé L'Agogé,  une salle de boxe de Génération Identitaire situés dans le Vieux Lyon sont sous le coup d'un arrêté de fermeture pour chacun des deux sites, dévoile Rue89 Lyon. Ils ont été signés par l’adjoint à la sécurité de la Ville de Lyon, Jean-Yves Sécheresse le 14 mars dernier.

Comme pour le local du Bastion Social, le Pavillon Noir, en novembre 2018 c’est la sécurité des locaux qui a été épinglée par les services de la Ville. La commission de sécurité avait émis un avis défavorable, en pointant "un état des locaux compromettant gravement la sécurité du public", selon la mairie. Des mises en demeure étant restées sans réponse, les arrêtés de fermeture ont été notifiés au responsable des établissements

L'accès du public au bar comme à la salle de boxe est en principe interdit depuis la notification. Des patrouille de police devraient contrôler le respect des arrêtés.

Une fermeture que semble ne pas respecter l’Agogé. Dans un tweet daté de mardi soir, il est assuré que « contrairement aux rumeurs, nous sommes bien ouverts et nous vous attendons dés demain, comme tous les mercredis, dès 19h30 pour l’entraînement de boxe féminine ».


Les gestionnaires des deux lieux ont 2 mois pour faire un recours devant le tribunal administratif.

Sur le même sujet

Béatrice Van Oost Directrice des centres examens de santé CPAM du Rhône

Les + Lus