Le maire de Thizy-les-Bourgs menacé de mort dans un courrier anonyme

Publié le
Écrit par Mathieu Boudet

Le maire de Thizy-les-Bourgs, Martin Sotton, a reçu une menace de mort dans un courrier anonyme découvert en mairie mardi 13 octobre. Dans le Rhône, après Givors et Bron, il est le troisième élu local à faire l'objet de menaces.

"Sotton t mort". Martin Sotton, maire (Modem) de Thizy-les-Bourgs, dans le Rhône a reçu une menace de mort dans un courrier déposé anonymement en mairie, qu'il a découvert mardi 13 octobre. Il avait prévu de porter plainte ce mercredi.

 

"Merci au lâche"

L'élu a souhaité rendre publique la menace. Il a partagé une photo du courrier sur sa page Facebook, qu'il commente : "Merci au lâche qui a déposé cette menace de mort dans la boîte aux lettres de la mairie sans la signer. Mon bureau a toujours été et restera toujours ouvert à tous. Je l’invite à venir me rencontrer ! Et ce genre de menaces ne m’empêchera pas de continuer d’avancer", assure-t-il. Sur la lettre, apparaissent la menace en lettres capitales, et le dessin d'une bombe.



 

 

Troisième maire menacé 

Indisponible ce mercredi 14 octobre, Martin Sotton a confié à nos confrères du Progrès qu'il n'accordait "pas une grande importance sur le plan personnel" à cette menace, mais déplorait la montée d'une "défiance envers les élus locaux". Bien que les affaires n'aient aucun lien avéré, ces menaces adressées à un élu local sont effectivement récurrentes ces derniers mois dans le Rhône. Le maire de Givors avait été visé par plusieurs lettres de ce type, à connotations racistes depuis le début de l'année. L'auteur des missives a été retrouvé et condamné, le 4 septembre dernier, à une peine d'un an de prison dont 6 mois avec sursis par le tribunal de Grande Instance de Lyon.
A Bron, dans la métropole de Lyon, des menaces de mort avaient également été adressées au maire et à la police municipale après une opération visant à démanteler un trafic de drogue, en ce mois d'octobre.

Le maire de Thizy-les-bourgs a signalé qu'il porterait plainte à son tour en gendarmerie, ce mercredi 14 octobre.