Météo : un prévisionniste nous explique comment anticiper les orages

Publié le

"Ce midi, il faisait nuit", Chrystelle habite Craponne, dans l'ouest lyonnais. Elle a assisté, impuissante, au déluge qui s'est abattu devant chez elle. Fidèle de l'application "Météo France", elle m'avait prévenu :"dans 10 minutes, on se met aux abris"... et elle avait raison !

Vers midi, un violent orage s'est abattu sur la Métropole lyonnaise. De nombreux dégâts sont relevés : arbres couchés, caves inondées, vents violents, averses soutenues. Pas de victimes. Mais un épisode "notable, assez court et intense" pour les pompiers du Rhône.

durée de la vidéo : 16sec
Météo : épisodes orageux en AURA ©France Télévisions

On le savait, la dépression venait de l'ouest, il fallait se préparer. Le plus étonnant est cette application "Météo-France" : elle est capable, à 5 minutes près, de vous donner l'état de la pluviométrie, à quelques centaines de mètres de chez vous. 

durée de la vidéo : 21sec
Météo: épisodes orageux en AURA ©France Télévisions

Nous avons 33 radars en France métropolitaine, 6 dans les territoires d'Outre-mer : ce sont nos yeux

Eddy, prévisionniste à Météo-France"

Le système est bien conçu. Les radars sont installés sur différents points stratégiques sur tout le territoire métropolitain. Ils mesurent, en temps réel, la pluviométrie, les températures, la force des vents, … Aux algorithmes ensuite de faire le travail de calcul. Les résultats dépendent donc de données informatiques plutôt fiables.

Des estimations en temps réel

L'application ne fait que reprendre les extrapolations de ces données. Les radars sont capables d'établir des mesures à 100, voire 200 Km autour d'eux. Les estimations se font en temps réel, une carte de France "mosaïquée" est donc ainsi établi à la minute près. "ça marche plutôt bien" selon Eddy notre prévisionniste à Météo-France, situé à Bron ( banlieue de Lyon).

Mais, attention : cela ne fonctionne de manière efficace que sur les précipitations déjà en place, repérées et calculées. En cas de grêle les mesures sont plus perturbées et en montagne, ces prévisions informatiques sont encore plus aléatoires.

10 minutes à peine, le paysage métamorphosé

Mais dans notre cas, sur l'ouest Lyonnais, ce jour, à 13h28 : la nuit est tombée, d'un coup. Les lumières solaires disposées ça et là dans le jardin se sont allumées.

A 13h30, l'application "Météo-France" indiquait des "pluies fortes" dans les minutes.

13h31 : c'était comme un déluge, des rafales de vent et des températures en forte baisse

13h41 : l'application ne parlait plus que de pluies modérées. 

En à peine 10 minutes, le paysage a été métamorphosé, et on le savait !