Mise au point d'un procédé de gaz vert : zoom sur le projet Gaya dans la Métropole de Lyon

L'avenir de la Vallée de la chimie passera-t-elle par les cleantech ? La métropole de Lyon met en avant un projet vitrine baptisé Gaya. Le projet est développé sur un site pilote à Saint-Fons où une petite unité de recherche encore en chantier.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Objectif fin 2016 : la mise au point de biométhane, à savoir du gaz vert, notamment à partir des déchets et matières organiques comme le bois, les végétaux, les déchets alimentaires...etc. Il s'agit de tester grandeur nature un nouveau procédé technologique de gazéïfication et de méthanation... Le projet Gaya était présenté le 11 avril 2016 à la presse. Il représente un investissement de 60 millions d'euros pour l'opérateur qui s'est installé sur un terrain de 2 hectares, propriété de la Métropole.

Le reportage ci-dessous

Un projet développé à Saint-Fons - 11/4/16 ©France 3 RA

Aujourd'hui, la vallée de la chimie, corridor coincé entre le Rhône et l'autoroute du soleil, se cherche une nouvelle identité notamment grâce aux technologiques vertes. L'idée globale : reconvertir la vallée de la chimie dans les industries vertes à l'horizon 2030 et en particulier la méthanisation sèche.