VIDEO. L'Olympique Lyonnais s'impose 2 buts à 1 face au PSG (23e journée de Ligue 1)

Moussa Dembelé a fait paniquer la défense du PSG / © Max PPP
Moussa Dembelé a fait paniquer la défense du PSG / © Max PPP

L'OL s'est imposé dimanche (23e journée de Ligue 1) contre la PSG (2-1) grâce à un Moussa Dembélé décisif, bien épaulé par Nabil Fekir. L'arbitrage é été contesté par la direction du PSG qui a protesté contre le pénalty sifflé et qui a donné la victoire à l'OL.    

Par (AFP)

Le Paris SG a concédé dimanche à Lyon sa première défaite de la saison en 23 journées de Ligue 1 (2-1). Mais plus que son invincibilité, il a perdu de sa superbe, sans Neymar, à moins de dix jours du choc de Ligue des champions contre Manchester United.

Présent dans les tribunes, l'entraîneur de Manchester United, le prochain adversaire du PSG en Ligue des champions, Gunnar Solskjaer n'a rien raté de la première défaite en championnat du PSG après 23 journées, de ses failles, et de son 4-4-2 un peu branlant, mais nécessaire en l'absence de Neymar et Marco Verratti, blessés, qui ont encore beaucoup manqué.

Paris a manqué d'assurance en défense, à droite, où Memphis Depay a donné le tournis à Thilo Kehrer, à gauche aussi, où Bertrand Traoré a souvent pris le meilleur sur Juan Bernat. Sans un grand Alphonse Areola, la défaite aurait pris des airs d'humiliation. Le gardien, de retour comme titulaire en Ligue 1 après trois semaines d'intérim de Gianluigi Buffon, a multiplié les arrêts décisifs (17e, 23e, 31e, 39e, 85e),et montré qu'il pouvait postuler pour la Ligue des champions.

Moussa Dembélé décisif 

La seule erreur d'Alphonse Aérola a été de donner le but de l'égalisation à Moussa Dembélé en ratant sa sortie. Cruel pour lui, mais terriblement logique, puisque le PSG se contentait d'attendre et de jouer en contre, sans rien proposer, depuis son ouverture du score rapide. 

Resté sur le banc à l'aller et en difficulté cet automne, Moussa Dembélé a su être persévérant: buteur, il a été l'un des héros de l'OL face au Paris Saint-Germain.  Alors que l'Olympique lyonnais était mené dès la 7e minute, il a remis les deux équipes à égalité (1-1) en reprenant victorieusement de la tête un centre délivré de l'aile droite par Leo Dubois, profitant de la sortie ratée du gardien Alphone Aréola jusqu'alors impeccable (33).

Très présent sur le front de l'attaque, l'international espoir a ensuite obtenu un penalty pour une faute commise sur lui-même par Thiago Silva et transformé par Nabil Fekir en début de seconde période (49). Et il aurait pu ajouter un second but s'il n'avait pas échoué dans son duel avec Aréola en fin de partie (84).

Acquis pour 22 millions d'euros peu avant la clôture du mercato estival auprès du Celtic Glasgow, Dembélé (22 ans), deuxième transfert le plus onéreux de l'histoire de l'OL après Lisandro Lopez (26 M EUR) et à égalité avec Yoann Gourcuff, a eu du mal à s'imposer mais n'a jamais renoncé. Il démontre aussi aujourd'hui qu'il est plus qu'un joker ou un "super sub", un remplaçant de luxe. 

Le directeur sportif de Paris Saint-Germain, Antero Henrique, et Maxwell, coordinateur sportif du club parisien, sont allés protester à la fin de la rencontre auprès de Clément Turpin sur son arbitrage.

 

Sur le même sujet

Grêle en Drôme : un nouveau coup dur

Les + Lus