Climat : les jeunes dans les rues de Lyon ce vendredi, la marche prévue samedi 14 mars est annulée

L'une des manifestations des jeunes pour le climat en mai 2019 dans l'est de la France. / © Frédéric Florin
L'une des manifestations des jeunes pour le climat en mai 2019 dans l'est de la France. / © Frédéric Florin

Le collectif Youth For Climate a appellé les jeunes à se rassembler ce vendredi 13 mars pour une journée de grève pour le climat. Un rassemblement à 11h30 place Jean Macé avec une marche en direction de Charpennes. La marche prévue le 14 mars est annulée a fait savoir Youth For Climate Lyon. 

Par Dolores Mazzola

Une nouvelle journée de mobilisation pour lutter contre le réchauffement climatique était prévue ce vendredi 13 mars en France. La grève des jeunes pour le climat est organisée par le collectif Youth For Climate-France.
 
A Lyon, quelques centaines de jeunes ont défilé vendredi matin dans les rues de Lyon.
 

Des annulations de dernière minute ce vendredi


Le collectif Youth For Climate-France a précisé ce vendredi matin sur son site que plusieurs événements ont été annulés sur le territoire en réponse aux arrêtés pris pour empêcher la propagation du Coronavirus.  Des événements annulés ce vendredi 13 mars dans plusieurs villes (Vannes, Dole, Lens, Auray, Paris, Toulon, Clermont-Ferrand, Cambrai, Caen, Strasbourg, Nantes, Toulouse, Montpellier, Dijon, Salon et Carcassonne). 

Sur le site Alternatiba, les organisateurs ont indiqué annuler la marche pour le Climat du samedi 14 mars prévue à Paris"au vue de l’évolution rapide de la situation sanitaire et suite à l’allocution d’Emmanuel Macron ce soir concernant le risque d’épidémie de COVID-19". Une action de désobéissance civile prévue vendredi matin à Paris à l'initiative du mouvement de la jeunesse Youth For Climate a été supprimée. 
Les marches sont également annulées à Grenoble, Nantes, selon les pages Facebook des événements. 
 

Mobilisation maintenue à Lyon le vendredi 13 mars

Dans la capitale des Gaules, la mobilisation pour la défense du climat a cependant été maintenue par les organisateurs malgré la menace de propagation de coronavirus qui frappe l'Europe et notamment la région et la crise sanitaire.

Ce vendredi 13 mars, une grève des Jeunes est organisée à Lyon avec une marche prévue à partir de 11h30. Elle devait quitter la place Jean Macé, dans le 7e arrondissement de Lyon et prendre la direction des Charpennes. Les collégiens, lycéens et étudiants ont été appelés à défiler. 

Le parcours :  Avenue Jean Jaurès; Avenue Maréchal de Saxe, Rue Paul Bert, Rue de Créqui, Rue Chaponnay, Rue Garibaldi , Rue Juliette Récamier , Rue des Emeraudes  Arrivée : Charpennes (Villeurbanne)
 

La mobilisation du samedi 14 mars annulée à Lyon


Au lendemain de la grève scolaire des jeunes, la mobilisation pour l’urgence climatique devait poursuivre ce samedi 14 mars à Lyon avec une nouveau rassemblement à l’appel de plusieurs associations comme Greenpeace et Alternatiba/ANV Rhône. Un cortège devait s’élancer à 10h30 de Charpennes pour une arrivée prévue sur la place Bellecour.

Mais avec l'annonce ce vendredi à la mi-journée du Premier Ministre Edouard Philippe concernant l'interdiction de rassemblements de plus de 100 personnes, la marche du samedi était compromise. Sur sa page Facebook, le collectif Youth For Climate Lyon a indiqué que la marche prévue le samedi 14 mars était annulée.
 

"Dernier mandat pour agir"

 

A la veille du premier tour des élections municipales et métropolitaines, les organisateurs entendaient interpeller les élus et mettre la pression sur les candidats, n'hésitant pas à leur rappeler qu'ils n'ont plus qu'un "dernier mandat pour agir". 

Le collectif Youth For Climate, en collaboration avec les onze autres associations qui composent le collectif Lyon Climat crée en 2018 (Alternatiba, La Ville à Vélo, Greenpeace…), a établi une liste de sept revendications majeures.

Le collectif réclame notamment, l'abandon définitif du projet autoroutier de l’Anneau des Sciences, pour investir massivement dans les transports en commun et un grand plan vélo. Il réclame aussi l'interdiction des panneaux numériques dans le Règlement Local de Publicité Intercommunal. 
Ou encore un programme territorial de réduction des déchets ménagers créateur d’emplois et d’innovations sociales. Plus surprenant, parmi les revendications : l'adhésion des collectivités à La Gonette, une monnaie locale. Et une revendication qui dépasse le cadre de la défense du climat: la réquisition des bâtiments vides pour les personnes sans solution d’hébergement.
 
La mobilisation des jeunes pour le climat en mars 2019 à Lyon / © MAXPPP
La mobilisation des jeunes pour le climat en mars 2019 à Lyon / © MAXPPP

Il y a un an, le 15 mars 2019, la première édition de la grève des jeunes pour le climat avait rassemblé entre 12 000 et 15 000 jeunes à Lyon. Alternatiba Rhône indique que le 16 mars 2019, pour la première édition de cet appel pour le climat, plus de 350 000 marcheurs avaient répondu présents dans toute la France, dont 40 000 à Lyon. 

Sur le même sujet

Les + Lus