Réchauffement climatique : dans le Rhône, de nouvelles espèces d'arbres sont plantées pour survivre à la sécheresse

Comment faire survivre notre forêt face au réchauffement climatique et aux épisodes de sécheresse à répétition ? Dans le Rhône, une parcelle de plus de 5 hectares est replantée avec des espèces d'arbres plus adaptées.
La forêt de la Pyramide (Rhône) et sa parcelle de 5,3 hectares qui va être repeuplée avec de nouvelles essences plus adaptées au changement climatique.
La forêt de la Pyramide (Rhône) et sa parcelle de 5,3 hectares qui va être repeuplée avec de nouvelles essences plus adaptées au changement climatique. © Y.M. Gardette / ONF
La forêt de la Pyramide (Rhône) dans le village de Lamure-sur-Azergues était jusqu'à présent peuplée uniquement de douglas et de sapins, mais elle a subi de plein fouet les épisodes récurrents de sécheresse de ces trois dernières années. Les arbres, affaiblis, sont la proie des insectes xylophages. L'Office National des Forêts, avec l'aide du département du Rhône et de la société WeNow, a décidé de reboiser une parcelle de 5,3 hectares, pour stocker plus de 800 tonnes de CO2 ces 30 prochaines années. 

Le site pourra donc bénéficier d'un nouveau label "bas carbone" délivré par le Ministère de la Transition Ecologique.
 
Les travaux sont sur le point de se terminer sur cette parcelle de la Forêt de la Pyramide (Rhône).
Les travaux sont sur le point de se terminer sur cette parcelle de la Forêt de la Pyramide (Rhône). © Y.M. Gardette / ONF

Cèdres, pins de Jeffrey, pins de Calabre, pins d'Alep et quelques feuillus ont été sélectionnés pour survivre à l'évolution toujours plus chaud et plus sec de notre climat. Le terrain a déjà été travaillé par une pelle mécanique, les ouvriers interviennent ensuite à la pioche et à la main, pour mettre en place les plants. La zone doit être entretenue chaque année, et un premier bilan sera réalisé dans un an.
 
Ce jeune cèdre va prendre sa place petit à petit dans la forêt de la Pyramide, pour remplacer les sapins décimés par les sécheresses successives et notre climat de plus en plus chaud et aride en été.
Ce jeune cèdre va prendre sa place petit à petit dans la forêt de la Pyramide, pour remplacer les sapins décimés par les sécheresses successives et notre climat de plus en plus chaud et aride en été. © Y.M. Gardette / ONF

En tant qu’Espace Naturel Sensible, le massif de la Pyramide bénéficie d’une gestion durable qui passe par une diversification des essences forestières, conifères et feuillus. Il s'agit d'une frontière naturelle entre les vallées d’Azergues et de la Saône.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement réchauffement climatique climat forêt nature