Rhône : Villeurbanne étend sa zone d'interdiction de stationner pour les trottinettes aux trottoirs et zones piétonnes

Trottinettes mal garées et couchées au sol à Lyon le 4 juin 2019, sur l'esplanade du musée des Confluences / © PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP
Trottinettes mal garées et couchées au sol à Lyon le 4 juin 2019, sur l'esplanade du musée des Confluences / © PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP

Depuis juin 2019, la ville de Villeurbanne (Rhône) applique des amendes aux trotinettes pour le stationnement gênant. Cette interdiction de stationner s'appliquera sur les trottoirs et zones piétonnes à partir du 1er novembre.

Par Arnaud Jacques

Depuis juin 2019, les trottinettes électriques de location sont passibles d'une amende pour stationnement gênant sur la voierie à Villeurbanne. À partir du 1er novembre, cette interdiction s'étend aux zones piétonnes et aux trottoirs.
 

Fatigue des piétons

Si les trottinettes électriques de location attirent beaucoup de Villeurbannais (la ville estime entre 500 et 700 le nombre de ces engins sur son territoire), elles en exaspèrent beaucoup aussi. Selon la ville de Villeurbanne "les plaintes se maintiennent et s'amplifient" car malgré l'arrêté de juin dernier interdisant le stationnement gênant pour les trottinettes, "la gêne occasionnée n'a pas diminué".
En effet, lors des derniers contrôles de la police municipale, 36% des trottinettes étaient en infraction, autant qui gênent le passage des piétons.
 

Une campagne de sensibilisation inefficace

Malgré une campagne de communication des loueurs de trottinettes électriques auprès de leurs clients afin d'expliquer la bonne conduite à adopter à Villeurbanne et une campagne d'affichage de la ville, le respect des règles pour un bon partage de l'espace public n'a pas été suivi. Le maire de la ville, Jean-Paul Bret, a donc pris un nouvel arrêté qui s'appliquera dès le 1er novembre.
 

38 Euros d'amende pour entrave à la circulation des piétons

Toute trottinette mal stationnée sur les trottoirs ou les zones piétonnes de Villeurbanne entraînera une amende de 38 Euros (amende de 1ère classe). Une amende adressée aux loueurs qui sauront la renvoyer à leurs clients.
 

L'opérateur Lime quitte Villeurbanne

Dans un communiqué, l'opérateur Lime annonce qu'il ne déploiera plus de trottinettes sur la commune de Villeurbanne et que toute la ville apparaîtra en zone rouge, interdite au stationnement, sur son application à partir du 1er novembre. Le "General Manager" de Lime à Lyon, Antoine Bluy, regrette cette décision "car beaucoup de nos usagers vivent et se déplacent sur la commune". Lime représente 25% des locations de trottinettes sur la métropole lyonnaise.

Sur le même sujet

Les + Lus