Le Sénat limite à 150 le nombre de conseillers métropolitains de Lyon

Jeudi 21 mai, le Sénat a limité à 150 le nombre de conseillers métropolitains de Lyon, alors que le projet de loi ratifiant l'ordonnance relative à leur élection le fixe à 166.

La carte au 1er janvier 2015 avec la Métropole en rouge
La carte au 1er janvier 2015 avec la Métropole en rouge © France3 RA
Le reste du projet de loi, qui prévoit notamment qu'à partir de 2020 ces conseillers métropolitains seront élus pour 6 ans à la représentation proportionnelle, dans le cadre de 14 circonscriptions au sein de la métropole, a été adopté sans problème par les sénateurs.
"La diminution de 16 postes permet une économie de 1,5 million d'euros", a souligné l'auteur de l'amendement réduisant le nombre de conseillers métropolitains, François-Noël Buffet (UMP).

La communauté urbaine de Lyon est devenue le 1er janvier dernier une collectivité à statut particulier, dénommée "métropole de Lyon". Le texte, sur lequel le gouvernement a demandé la procédure d'urgence, c'est-à-dire une lecture par chambre, doit encore être adopté par l'Assemblée nationale.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter