TEMOIGNAGE. A Lyon,  l’influenceuse Cloclo La Fée s'engage contre le harcèlement scolaire

Publié le

A l'occasion de la Journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire, Chloé, 19 ans, influenceuse aux 141.000 abonnés sur TikTok, prendra la parole en soutien aux victimes. Elle-même longtemps harcelée à cause d'une paralysie faciale, Chloé a répondu à nos questions. 

Mieux connue sous le pseudo de Cloclo la Fée, Chloé Fournier a grandi près de l'Arbresle, dans le Rhône. Une enfance et une adolescence pas tout à fait comme les autres, puisque la jeune fille de 19 ans est née avec un paralysie faciale qui immobilise une partie de son sourire. Une différence longtemps mal acceptée et qui lui a valu pas mal de moqueries, en particulier au collège. 

Chloé s'en souvient : "À cette époque, j'avais la chance d'avoir de vraies copines, rencontrées à la maternelle, et qui m'ont toujours soutenue... Sans elles, je me serais sûrement isolée, tant je redoutais les inconnus qui me regardaient de travers." Pour elle, le harcèlement n'était pas systématique et quotidien, mais il lui a fallu supporter les questions intrusives, les réflexions déplacées, et les mimiques de ceux qui s'amusent à l'imiter.

#halteauxdifferences

"Malgré tout, je n'ai jamais renoncé à suivre ma scolarité. Mais je souffrais du regard des autres, et j'ai attendu d'être en classe de première pour en parler", témoigne Chloé. Un suivi psychologique l'a aidée à s'accepter. Mais ce qui a vraiment changé sa vie, ce sont les réseaux sociaux. En décembre 2019, sur un coup de tête, elle poste une vidéo sur l'appli TikTok. 

Le hashtag "halte aux différences" tourne sur internet, l'étudiante saisit l'occasion pour prendre la parole. "Dans cette vidéo, j'ai énuméré toutes les remarques qu'on m'adressait et qui me blessaient", raconte-t-elle. "Ils disent que je suis moche... Elles disent ceci... Ils disent cela... etc". La jeune fille n'en attend rien de particulier, mais le message rencontre immédiatement un énorme succès. Les marques de soutien affluent et, au total, la vidéo sera visionnée par quelque 300.000 internautes !

Ne pas laisser faire

Depuis, Cloclo La fée est devenue une véritable influenceuse, avec plus de 140.000 abonnés. Elle continue de témoigner de son quotidien, de parler de tout et de rien avec sa communauté. Une reconnaissance essentielle, qui lui a apporté beaucoup de confiance en elle. "J'en avais besoin", explique-t-elle. "Quand j'ai commencé mes études à l'IDRAC [NDLR : une école de commerce lyonnaise], j'étais encore très introvertie, j'avais peur d'ête jugée. Plutôt que de parler de ma paralysie, je coupais court aux questions et me renfermais."

Cette période est désormais révolue, et elle souhaite pouvoir faire profiter d'autres jeunes de son expérience. Les 5 et 7 novembre 2020, à l'occasion de la Journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire, elle prendra la parole sur les réseaux sociaux. Son message : il ne faut pas laisser faire. "Longtemps, j'ai pensé que c'était normal de subir des remarques et des moqueries", dit-elle. "Mais, pour que ça cesse, il faut en parler, à ses amis, à des adultes". Et puis Chloé tient à témoigner qu'on peut surmonter ces difficultés : "On est plus fort que ça, on peut s'en remettre, j'en suis la preuve !", conclut-elle, avec un sourire.


Pour retrouver Chloé sur les réseaux sociaux : 
TikTok : @cloclolafee
Instagram : @ch.fxrn