TGV Paris-Lyon, la ligne sera fermée 9 au 12 en novembre

Le TGV Paris-Lyon, ligne la plus fréquentée d’Europe, sera fermée du 9 au 12 novembre 2024, afin de mettre en service un nouveau système de signalisation.

C’est une première dans l’histoire de cette ligne ferroviaire historique, qui représente un tiers du trafic ferroviaire à grande vitesse de France. Les TGV Paris-Lyon ne circuleront pas entre le samedi 9 et le mardi 12 novembre inclus, afin d’équiper la ligne d’un nouveau système de signalisation. Des travaux qui mobiliseront "1 000 personnes durant 101 heures en continu", a indiqué SNCF Réseau ce jeudi dans un communiqué. 

La ligne Paris-Lyon va être équipée du système ERTMS, un système de signalisation paneuropéen, et qui permettra d’améliorer la régularité et la fiabilité des trains. Grâce à celui-ci, la capacité de la ligne devrait augmenter de 25% d’ici 2030 avec une fréquence passant de 13 trains à 16 par heure et dans les deux sens. "Une opération de cette ampleur est une première mondiale sur une ligne à grande vitesse en exploitation", précise l'entreprise dans son communiqué.

Nombreuses perturbations sur le réseau régional 

Montant total de l’opération : 820 millions d’euros, financés à hauteur de 700 millions par SNCF Réseau et à hauteur de 120 millions par la Commission européenne. Les travaux, commencés il y a 5 ans, n’avaient jusque-là jamais nécessité l’arrêt de circulation de la ligne à grande vitesse. En parallèle, seule 30 % de l’offre classique de TGV circulera sur cet axe, via la ligne classique ce qui rallongera les temps de trajets. Pour rallier Lyon depuis Paris, il faudra compter 4 heures 30 au lieu de 2 heures en TGV. Mais les dessertes entre le Sud-Est et les autres régions hors Ile-de-France ne seront pas assurées.  

En parallèle de la fermeture du Paris-Lyon, de nombreuses perturbations sont donc attendues sur le réseau SNCF régional